Informations archivées récentes

Un beau marché de Noël !

Trois Picquinois décorés

 

Lors de la cérémonie de mercredi 5 décembre en hommage aux soldats et gendarmes du canton morts pour la France en Afrique du Nord, le président cantonal des CATM, M. André DECHOZ a décoré cinq anciens soldats d'AFN.

Trois habitants de Picquigny ont ainsi reçu la Croix du Combattant : Philippe Gest, Michel Leulier, et Lionel Herbet.

 

Le père Noël a fait le tour du village !

Décidément, les petits Picquinois ont bien de la chance : cette année encore, le père Noël a choisi notre village pour commencer sa tournée et distribuer en avant-première et avec l'aide des conseillers municipaux, clémentines et friandises à tous ceux, petits et grands qui ont bien voulu sortir sur le pas de la porte de leur maison.

Les préaux de l'école ont reçu un plafond isolant

La société TECHNI PLAFONDS vient de procéder à la pose de plafonds et d'isolation thermique sur les deux préaux de l'école pour un montant de 7 402,80 € HT. 

Auparavant, la fermeture amovible des dits préaux avait été effectuée par la société BHF DELAPLACE pour un montant de 41 486 € HT.

Ces aménagements permettront d'accueillir dans de meilleures conditions les enfants en dehors des heures scolaire. Ils premettront en outre de réaliser des économies d'énergie sur le chauffage de l'ensemble du bâtiment.

Repas des anciens 2018

140 convives ont partagé ce dimanche 1er décembre un excellent repas et passé un joyeux après-midi dansant, en compagnie de Serge Carpentier et son accordéon, assisté de Michel, chanteur et trompétiste de talent.

Cette année, les deux doyens de la journée formaient un couple dans la vie : Monsieur et Madame Boulnois qui, à 87 ans se sont encore montrés d'infatigables danseurs, ont été honorés et ont reçu des cadeaux.

Sur la photo, prise par notre ami Michel Denis, M. et Mme Marcel Boulnois, entourés des membres du CCAS.

Concert de Noël à la collégiale

Une certaine complicité s’est établie au fil des ans entre la chorale « Chœur en fête » et l’harmonie de Quesnoy-Molliens et c’est avec plaisir que les deux formations se sont retrouvées ce dimanche 16 décembre dans la collégiale de Picquigny pour un nouveau concert de Noël au répertoire enrichi, devant un auditoire encore plus nombreux que les autres années et qui n’a pas craint d’affronter une température de saison dans une église dépourvue de chauffage… Mais qu’importait la fraîcheur dès lors que la musique et les chants réchauffaient les cœurs, tandis que des boissons riches en calories réchauffèrent les corps à la fin du spectacle ! Merci aux deux ensembles et à leurs chefs, MM. Davis Dubois et Sébastien Fournet et merci aux bénévoles Amis de la Collégiale pour ces moments de plaisir partagé et de convivialité à l’approche de la fête de Noël. (Photos ci-dessous : Régis Sinoquet°)


Cinq logements créés dans l'ancien presbytère

   Samedi 24 novembre, le conseil municipal, derrière son maire, josé Herbet, visitait le résultat des travaux sur l'imposante bâtisse de l'ancien presbytère,  récemment délaissé par l'association paroissiale.

 Au terme de 15 mois de travaux de rénovation extérieurs et de transformations intérieures, 5 nouveaux logements répartis sur trois niveaux ont vu le jour, qui seront livrés le 1er décembre.

  Ces cinq logement ont dores et déjà trouvé preneurs pour des loyers compris entre 300 et 450 euros mensuels.

  Les nouveaux locataires disposeront d'un parc privatif engazonné et d'un local commun de rangement extérieur. 


Le diamant pour Anne-Marie et Maurice Herlein

Soixante ans après s’être dit oui pour la première fois le 25 octobre 1958 à la Chaussée-Tirancourt, leur amour est resté aussi inaltérable que le diamant qui orne la nouvelle bague que Maurice vient d’offrir à son épouse !

C’est dans leur maison à Picquigny où ils résident depuis cinquante-neuf ans qu’ils ont réitéré leur engagement, au cours d’une cérémonie familiale, présidée par Lysiane Capon et Jean-Paul Pierre, adjoints au maire.

Monsieur et Madame Herlein ont eu cinq enfants qui leur ont donné vingt petits-enfants et à ce jour, 15 arrière-petits enfants.

 

(voir aussi l'article de Lionel Herbet sur http://picquigny.free.fr/)

Fermeture de la perception

Sauvée une première fois il y a deux ans suite à une mobilisation des élus et de la population et grâce à 'intervention de Pascale Boistard, alors députée de la circonscription, la perception de Picquigny n'échappera pas cette fois-ci à la fermeture décidée par le ministre et ne rouvrira plus ses portes en 2019.

Une étape de plus dans le lâchage des zones rurales par l'état et le déclassement de notre commune...

Transformations à l'école : fermeture des préaux

Dès la rentrée de novembre, l'accueil périscolaire bénéficiera de préaux abrités, même si les travaux de cloisonnement et d'isolation des plafonds ne seront réalisés qu'au cours des vacances d'hiver.
Rappelons que la création de deux nouvelles classes avait privé l'accueil périscolaire des deux salles de classe qu'il occupait et qu'à l'approche de l'hiver, la situation serait devenue intenable tant pour les enfants que pour leurs animateurs.
La confection sur mesure des cloisons vitrées mobiles,  avait exigé des délais qui ont retardé le début des travaux.
Cet aménagement a pu être réalisé grâce à un financement partiel de  l'état (35 %) et de la Caisse d'Allocations Familiales (20% plus 20% en prêt à taux zéro).

Vœux du maire et tombola de la quinzaine commerciale

La Mairie et l’ACAP remercient les membres adhérents de l’Association, ainsi que les entreprises, artisans et commerçants qui ont aidé pour assurer la réussite de cette 18ème quinzaine commerciale :

 

Pharmacie DEMOULIN, Les Kinésithérapeutes de Picquigny, la Société Presthygia,  l'Entreprise Santerne, l'Entreprise COLAS le Garage Renault de Dreuil-lesAmiens, Monsieur Michel RÉGNIER de Belloy-sur-Somme, le Groupe WAGNON de Roubaix, l'Entreprise DUCLERCQ fournitures, la Société Loca-Motoculture, l'Entreprise HEUDON-DAUPHIN, la Marbrerie Bernard PELTOT l'Entreprise Techni-plafonds, l'Entreprise CLOP électricité, l'Entreprise BHF DELAPLACE, les Pompes funèbres FOURNET, l'Entreprise LAIGNIER électricité, les Champagnes Philippe MALLET, la Société ROYAL-KIDS, l'Entreprise DELFOSSE électricité, les Champagnes Jean-Louis PETIT, l'Entreprise ‘Chauff’Clim’, Monsieur Pascal BRASSART, architecte, Monsieur Dominique COUROUBLE, architecte.

 

Grand MERCI également à l’ensemble des bénévoles qui ont assuré le service complet du réveillon du 31 décembre, tout en réglant entièrement leur place : chapeau Mesdames et Messieurs ! et ainsi grâce à vous et aux participants, la moitié des bénéfices de la soirée a permis de financer une partie des lots offerts à la quinzaine commerciale, l’autre moitié ajoutée à la moitié des bénéfices du 31 décembre 2017 permettra de financer en partie l’accueil du BAGAD de LANN-BIHOUÉ, le dimanche 9 juin prochain.

Le judo club en Assemblée générale

Samedi 30 juin se tenait l'AG du judo club sous la préside ce d'Olivier DESMONS.

Devant les nombreux pratiquants et parents, se succédèrent démonstrations présentant les diverses facettes de ce sport en pleine évolution : Ju-jitsu et self défense, Taï-so (gymnastique douce préparant éventuellement à la pratique d'un art martial), Judo adapté pour personne en situation de handicap léger, combats avec casque, gants et protections corporelles et même combats au sabre !

Puis ce furent les remises des ceintures (grades) acquis en cette fin de saison par les plus assidus et de nombreux diplômes sanctionnant la progression réalisée au cours des divers stages de formation par les jeunes arbitres et futurs enseignants de ces disciplines.

Au cours de l'AG proprement dite, Olivier Desmons rappela notamment la résurrection du club (laissé en triste état par son prédécesseur) qu'il avait pu réaliser grâce à une équipe motivée et aux divers sponsors qui lui ont fait confiance. En une année le club qui ne comptait plus qu'une douzaine de licenciés et passé à plus de 50 ! Et un important afflux de nouveaux licenciés est dores et déjà annoncé pour la rentrée de septembre. 

Jazz New-Orleans à la collégiale

Ce samedi 23 juin, l'orchestre de Jazz New-Orleans, le DIXIELAND COMBO était l'invité des "Amis de la Collégiale".

Une centaine de spectateurs enthousiastes ont pu scander et reprendre en chœur les titres le plus connus et découvrir des pépites inédites de ce genre musical aux rythmes entraînants, qui n'a pas pris une ride. La soirée s'est achevée à l'extérieur, aux dernières lueurs du jour, et comme se plait à le dire Philippe Bruneel, président des Amis de la Collégiale, autour de quelques bulles et tranches de brioche.

L'école de la vigne aux couleurs de l'équipe de France !

Une compétition footbalistique d'envergure mondiale vient de débuter et les quelque 220 élèves fréquentant l'école de Picquigny n'ont pas voulu rester en dehors de cet évènement.

Alors, même si, programmes scolaire obligent, ils ne pourront voir tous les matches sur écran géant pendant les heures de classe, ils ont trouvé une manière de communier avec l'équipe de France en revêtant une tenue la plus bleue possible et en apportant des drapeaux tricolores.

Bravo à ces jeunes et fervents supporters. Et espérons que l'équipe qu'ils encouragent ainsi saura être à la hauteur de leur enthousiasme...

La fête des géraniums 2018

Abattage des tilleuls au parking de la grotte

Leurs racines soulevaient l'enrobé du parking et menaçaient le passage piétonnier récemment créé pour accéder aux nouveaux logements du presbytère. De plus, suite à une taille trop sévère il y a quelques années, leur esthétique laissait à désirer. L'absence de ces deux arbres permettra en revanche de mieux mettre en valeur le beau bâtiment de l'ancien presbytère remis à neuf.

Le congrès départemental des donneurs de sang à Picquigny

C'est à l'amicale des donneurs de sang de Picquigny qu'est revenu l'honneur d'organiser cette année le congrès départemental des donneurs de sang en présence de nombreuses personnalités.

Le dépôt de gerbe au monument aux morts fut un des temps forts de cette manifestation.

(photo : Patrice PADÉ)

Voir les articles de Lionel Herbet sur : http://picquigny.free.fr/

Luwa-Airchal : les anciens étaient au rendez-vous !

(photo : Patrice PADÉ)

Organisée le 9 mars 2018 par "Les Amis de la Collégiale", cette réunion s'inscrivait dans le cadre d'une série de conférences-débats sur le passé industriel de Picquigny.

Animé par Lionel Herbet, l'échange se fit au fur et à mesure de la rétrospective présentée par Jean-pierre Delory, d'une entreprise qui, il y a une quinzaine d'année, employait encore plus de 80 salariés.

Si vous avez manqué cette soirée, voir la page du site de Jean-Pierre DELORY :

http://jpdelory.e-monsite.com/pages/les-temps-passes/histoire-de-la-luwa-airchal.html

 

Madame Corinne GUIDÉ n'est plus

 Madame Guidé fut secrétaire de mairie à Picquigny avant de se reconvertir comme bibliothécaire en 2007, lors de la création de la médiathèque municipale. C'est elle qui, avec Jean-Paul Pierre, adjoint au maire, constitua le fonds documentaire qui constitue encore la majorité des ouvrages de notre bibliothèque. La maladie qui la contrainte à suspendre une activité pour laquelle elle s'était, avec bonheur, pleinement impliquée  fut malheureusement la plus forte.

 L'ensemble du conseil municipal présente à Patrick, son mari ainsi qu'à toute sa famille, ses condoléances émues.

Les obsèques de Madame Guidé ont eu lieu mardi 17 octobre en l'église de Longpré-les-Corps-Saints.

Monsieur Jules Delporte nous a quittés

 

Figure bien connue de notre village, il fut conseiller municipal et adjoint au maire de 1977 à 1989.

 

Ses obsèques ont eu lieu vendredi 6 octobre en la collégiale de Picquigny.

 

Nous présentons à toute sa famille nos sincères condoléances.

Un panneau commémorant le traité de Picquigny

Après la passerelle mettant le site en valeur, il manquait un rappel quant à l'origine de son toponyme : "Île de la trêve".

Un grand panneau, conçu par un adjoint au maire et réalisé par l'entreprise SÉRIPRIME de Saint-Sauveur vient donc d'être posé.

Coïncidence involontaire, c'est le 29 août, précisément, jour anniversaire de la signature du traité qui mit fin à la Guerre de Cent Ans que vient d'être posé ce panneau a double face.

À défaut d'un cache-vue refusé par les habitants de la maison voisine, ce panneau aura pour fonction accessoire de détourner les regards de la propriété qui lui fait face.

De Droite à Gauche, sur la photo : José Herbet, Maire, Philippe Francois, Vice-Président CCNS, Jean-Paul Pierre, adjoint, Philippe Bruneel des amis de la collégiale et l'équipe Sériprime. (photos aimablement transmises par Régis Sinoquet et Michel Denis).

Le docteur Lieutenant s'en va sans successeur

Après avoir exercé son d’activité durant 38 années à Picquigny, notre dentiste vient de prendre une retraite méritée.

La municipalité avait organisé en son honneur, une petite réception en l’hôtel de ville.

Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental, Bernard Lepers, maire de Belloy et Bernard Debliquy, adjoint au maire de Breilly se sont joints aux élus de Picquigny.

Le docteur Bruno Lieutenant ne part pas pourtant sans le regret, partagé par les élus, de ne pas avoir trouvé de successeur. Picquigny, n’a plus, désormais de chirurgien-dentiste…

Le docteur Lieutenant s'est vu remettre la Plaque de la Ville de Picquigny ainsi que la médaille du Département tandis que son épouse recevait un superbe bouquet de fleurs. Bonne retraite, Docteur Lieutenant.

(Photo : Régis Sinoquet)

Travaux à Picquigny du 8 au 12 octobre 2018

  • Le Conseil Départemental et la Commune de Picquigny vont engager une semaine de travaux, rue de Saint-pierre et Cavée d’Airaines ainsi que dans une moitié de la place du Général de Gaulle ; c’est ainsi qu’un carrefour giratoire sera aménagé, face aux kinésithérapeutes. « Un cédez-le-passage » (priorité à gauche) remplacera l’actuelle priorité à droite, en vigueur depuis toujours à ce carrefour ; 10 places de stationnement seront créées devant le dentiste et la boulangerie QUILLET avec 3 places ‘dépose minutes’.
  • Cette semaine de travaux entrainera quelques perturbations et des déviations seront mises en place. Pour les habitants de la commune, des barrages seront installés, au début de la rue de Saint-Pierre et en face de la Chapelle de la Maison de Retraite, au bas de la rue Boileau, au bas de la rue Philippe ERMENAULT et au cimetière Anglais. 
  • La rue de Saint-Pierre du n°8 à la Maison de Retraite et l’ensemble de la Cavée d’Airaines seront fermés totalement pendant au minimum 4 jours, à partir du lundi 8 octobre. Il est conseillé aux riverains de se garer complétement à l’extérieur de leurs rues respectives. 
  • Par ailleurs le ramassage des bacs jaunes du jeudi 11 octobre sera quelque peu perturbé dans les rues de St-Pierre et Cavée d’Airaines ; nous conseillons aux habitants concernés de reporter au 25 octobre le ramassage de leur bac jaune ou sinon de bien vouloir ramener leur bac dans une rue accessible au camion (place du G. de Gaulle par exemple). 
  • Un rappel également : pas de stationnement possible du 9 au 12 octobre, place du G. de Gaulle, d’un côté de l’Agence Immo jusqu’aux kinésithérapeutes et de l’autre côté de la boulangerie HEBERT jusqu’à l’entrée de la rue de St-Pierre (enlèvement des véhicules gênants par fourrière).

Bonne retraite, Madame Carrencotte !

Qui d'entre nous n'a pas eu recours à ses services ? Depuis presque quarante-quatre ans, Martine, comme nous l'appelions presque tous,  sillonnait les rues du canton dès potron-jaquet du lundi au dimanche, été comme hiver, pour effectuer les soins infirmiers à domicile.

La carrière de Madame Carrencotte  a débuté en 1974 à Picquigny, qu'elle n'a jamais quitté ; aussi, les communes de La Chaussée-Titancourt où elle réside et de Picquigny se sont associées pour lui rendre hommage et la remercier.

En présence de M. Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental, de MM. Herbet et François, maires de deux communes citées, de l'ensemble du conseil municipal de Picquigny, et des représentants des professions médicales, Madame Carrencotte a reçu outre une belle composition florale, la plaque de la ville de Picquigny ainsi que la médaille départementale de la Somme.

Martine entend désormais consacrer le temps qu'elle n'a pas pu jusqu'alors leur accorder, à sa famille et ses petits enfants.

Mais que l'on se rassure, elle ne nous abandonne pas et a pris la précaution d'assurer sa relève en la personne de Madame Mélanie MATHIEU (premier rang, troisième à partir de la gauche) qui a délà pris ses fonctions peut être jointe au même numéro que précédement : 

03 22 51 44 37

Le périscolaire se met en scène

Ce mardi 3 juillet, une partie des enfants qui participent aux activités périscolaires étaient heureux de présenter le résultat de leurs travaux  :

• Un spectacle de chants et chorégraphie sous la direction de Delphine, chanteuse professionnelle.

• Des saynètes conçues et dessinées par les enfants dans le cadre de l'activité "Théatre Kamishibaï" dirigée par notre bibliothécaire Laëtitia.

Les parents étaient venus en nombre ainsi que leurs institutrices venues voir les réalisations leurs élèves dans un contexte différent de celui de l'école.

Un copieux goûter est venu conclure cette très sympathique présentation appréciée de tous.

5 logements à louer dans l'ancien presbytère

• Lieu : à l’ancien Presbytère, rue des chanoines : 

• Disponibilité : aux environs du 1er  novembre.

- Les demandes sont prises en Mairie

- Un mois de caution est exigé et les montants mensuels ont ainsi été fixés:

           • Rez-de-chaussée : 1 studio au prix de 350 €  et 1 T2 au prix de 450 € 

           • Au 1er étage : 1 studio au prix de 300 €  et 1 T2 au prix de 400 € 

          • Au 2ème étage : 1 T3 au prix de 450 € 

Kermesse de l'école de la vigne de Picquigny

L'année scolaire s'achève bientôt et la traditionnelle kermesse constitue le moment fort où sont présentés aux parents et grands-parents le résultat des projets artistiques conduits durant les 10 derniers mois. 

Cette année, la musique était à l'honneur avec deux thèmes complémentaires : la musique et le chant choral. Ce projet, conduit par les maîtresses des cycles 2 et 3 avait reçu l'appui de l'école de musique de la nouvelle communauté de communes, Nièvre et Somme. C'est ainsi que les enfants ont été initiés en particulier aux percussions dans leurs divers aspects, mais aussi au chant et à la danse allant du menuet au jazz et à des musiques de différentes époques et de divers pays du monde.

Le relai assistantes maternelles (RAM), c'est parti !

Qu'est-ce qu'un RAM ?

Les relais assistantes maternelles (Ram) sont des lieux d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistantes maternelles et des professionnels de la petite enfance. Les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil. Les Ram apportent aux assistantes maternelles un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne en leur donnant la possibilité de se rencontrer et d’échanger leurs expériences. Les ateliers éducatifs (ateliers de musique, activités manuelles, etc.) proposés par les Ram constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par des assistantes maternelles.

 

Un projet intercommunal porté par la commune de Picquigny

Les travaux, dont le coût global est évalué à 520 000 €,  devraient durer une dizaine de mois. Subventionnés à hauteur de 80 % par la Caisse d’allocations familiales, le RAM va offrir à la vingtaine d’assistantes maternelles du secteur des locaux modernes et fonctionnels, indispensables aux animations et ateliers d’éveil pour les enfants, et un lieu d’échanges entre elles et les familles. (photo : Patrice PADÉ)

Le cimetière est désormais accessible

Les travaux, entièrement réalisés par les employés communaux, avaient fait l'objet d'une première tranche en novembre 2017 (décaissement, pose de bordures, engravillonage).

L'accessibilité de cette allée posait cependant encore problème aux fauteuils roulants.

Le problème est désormais résolu avec la pose d'enrobé sur toute la longueur de l'allée.

Félicitations aux employés communaux pour cette belle réalisation !

Le Judo-club de Picquigny

 renoue avec la tradition 

Le tournoi "des jonquilles" réservé aux jeunes judokas à refait son apparition. L'organisation impeccable de cette manifestation par la nouvelle équipe du Judo-club aurait cependant mérité une participation plus importante. Mais les quelque trente participants sont repartis très satisfaits munis de diplômes et médailles.

«Des Picards au service de Jean MOULIN»

Heureusement, les pots de Nutella ne sont pas les seuls centres d'intérêt des Picquinois ! Aussi, la salle d'honneur de la mairie était comble ce jeudi soir pour la conférence-présentation du dernier opus d'André Sehet et Sylviane Schwal dont la couverture est reproduite ci-contre.

Durant plus de deux heures, les deux auteurs se sont relayés pour nous dévoiler le fruit de longs mois de recherches qui les ont menés dans différentes villes de France où ils ont pu compulser les nombreuses archives que les différentes mairies ont mises gracieusement à leur disposition, à l'exception de celle de Béziers, la ville natale de Jean Moulin !...

 

Une séance de dédicace et un vin d'honneur clôturèrent cette conférence qui donna lieu à un échange et même à de nouvelles pistes de recherches venues de l'assistance...

 

Le livre "Des Picards au service de Jean Moulin" reste disponible en mairie au prix de 10 euros.

Rappelons que les bénéfices réalisés sont entièrement reversés à des associations locales œuvrant pour la préservation du partrimoine, la transmission du souvenir et l'entretien des tombes des soldats morts pour la France. 

Le peintre Jean Maerten Honoré

Lors de l'inauguration de l'exposition, M. Jean Maerten dont une partie de l'œuvre gigantesque était exposée dans la grande salle de la Catiche, s'est vu remettre successivement la plaque de la ville de Picquigny, par Madame Lysiane Capon, adjointe au maire et la médaille départementale, décernée par M. Jean-Jacques Stoter, Conseiller départemental, en présence de M. Philippe François, vice-président de la Communauté de communes, de José Herbet, maire de Picquigny, de M. Philippe Bruneel, Président de l'association "Les Amis de la Collégiale de Picquigny, ainsi que d'un public nombreux venu rendre hommage à cet artiste local et admirer ses œuvres.

 

L'association paroissiale déménage

Monsieur l'abbé Nicolas Jouy l'a annoncé à José Herbet, l' association paroissiale va émigrer en septembre dans les locaux de le Ferme Picarde à la Chaussée-Tirancourt. Les raisons de ce départ tiennent essentiellement à l'impossibilité de rendre les locaux de l'ancien presbytère accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le conseil municipal en sa séance de mardi 11 juillet à rebondi sur ce départ inéluctable en décidant de créer un quatrième logement dans ces locaux (l'aménagement de trois premiers logements venait d'être actée) et d'en confier la maîtrise d'œuvre à M. Pascal BRASSART, architecte.