Informations archivées :

Courrier Picard 19/04/2017

PICQUIGNY 

La passerelle ouverte au public 

 

 

 

Pour Jean-Paul Plez qui organise la fête des géraniums sur le site de la Catiche, la passerelle est une véritable opportunité.

Ce week-end de Pâques, l’ouverture au public de la passerelle qui relie désormais le quartier de la gare à la base nautique de la Catiche et au quartier de l’EHPAD Mathilde d’Yseu a permis aux premiers passants d’apprécier l’esthétique de la réalisation et sa praticité. 

C’est désormais un nouvel itinéraire de promenade ou raccourci confortable pour les Picquinois pour se rendre dans les commerces implantés en sortie de ville. De l’avis des premiers utilisateurs, cette passerelle qui s’intègre parfaitement dans le paysage va vite devenir un point de passage régulier des touristes et riverains. 

Mais, attention rappelle le maire José Herbet, l’accès est exclusivement piétonnier, pas question d’y voir circuler des véhicules motorisés, ni même hippomobile. 

Il en va de la sécurité des usagers avec laquelle la mairie ne plaisante pas. 

Vœux du maire et quinzaine commerciale

Le maire, José Herbet à présenté ses vœux aux Picquinois réunis vendredi soir 6 janvier dans la salle polyvalente. 

Il s'est félicité des nombreuses réalisations ayant eu lieu en 2016 dans Picquigny et qui n'ont pas pour autant affecté la bonne santé financière de la commune, ajoutant qu'il avait encore de nombreux projets qu'il espérait bien réaliser d'ici la fin de son mandat et n'excluant pas une éventuelle candidature pour un quatrième mandat si tout allait bien... José Herbet a tenu aussi à rendre hommage au personnel communal pour le travail accompli et pour son assiduité exemplaire.

Tirage au sort des lots de la quinzaine commerciale

Des centaines de lots ont été attribués pour une valeur de 5 000 € avant que chanceux et malchanceux se réunissent autour du verre e l'amitié. (notons que chaque personne présente ce soir-là recevait un billet de tombola qui a permis à une quarantaine d'entre elles de recevoir un lot.)

Le concert de Noël à la collégiale

Dimanche 18 décembre après-midi avait lieu en la collégiale de Picquigny le désormais traditionnel concert de Noël offert par la chorale « Chœur en fête » qui avait invité les quelque 35 musiciens des orchestres regroupés de Quesnoy, Molliens et Villers-Bocage. Pour la première fois, le concert avait lieu un dimanche après-midi, et ce choix sest avéré judicieux puisque le public était encore plus nombreux que dhabitude, avec de nombreux habitants du village et plus denfants que lors des concerts nocturnes.

Dannée en année, Chœur en fête enrichit son répertoire de nouveaux chants de Noël, tandis que pour la première fois certains morceaux ont été interprétés en chœur par les deux formations (en dépit du fait quelles navaient pas encore eu loccasion de répéter ensemble...)

Alors, même, si des améliorations peuvent encore être apportées, ce fut un très beau concert, très apprécié du public qui eut plaisir à se retrouver une  choppe de flippe ou de chocolat chaud à la main.

Quelques photos de Patrice LENNE et Régis SINOQUET :

Le père Noël en avant-première à Picquigny

Ayant troqué ses rennes pour des chevaux vapeurs (moins élégants, mais plus efficaces sur route quand il n'y a pas de neige) le père Noël était venu à Picquigny juste avant de commencer sa tournée officielle. Le maire et les conseillers municipaux se sont donc fait un agréable devoir de l'accompagner le long des rues de notre village, l'aidant à distribuer des friandises aux enfants et à leurs parents.

Villages fleuris : Picquigny à l'honneur

 

Ce jeudi 3 novembre, José Herbet, accompagné de Mmes Lysiane Capon et Jeannine Benoit et de Christophe Saint-Solieux, représentant le personnel communal, est allé à Noyon assister à la remise des prix du concours régional des maisons fleuries.

 

C'est ainsi que les panneaux d'entrées Est et Nord du village surmonteront dans les prochains jours un autre panneau, portant la première fleur obtenue par notre village. (deux panneaux ont été offerts à la commune, les autres seront à sa charge).

(Photo : Jean-Philippe DELFOSSE)

Bus scolaire : un aménagement pour la sécurité

Grâce à l'aménagement d'un espace, gagné sur le talus de la cavée de la vigne, les élèves qui utilisent le transport scolaire, pourront se regrouper, accéder et quitter le bus en toute sécurité, tandis que la circulation des voitures s'en trouvera, de plus, certainement facilitée.

Après l'entreprise Delory qui a effectué les terrassements, ce sont les employés municipaux, ici Christophe Moniaux et Patrick Deliens, qui effectuent les travaux de maçonnerie.

 L'efficacité de ce dispositif pourra être vérifiée dès la rentrée des vacances d'automne.

Cure de jouvence pour la salle des fêtes

La première fleur, enfin !

Les efforts du maire et des employés municipaux auront enfin porté leur fruits : Nous venons d'apprendre officiellement l'accession de notre village à une première fleur décernée par le jury régional des villes et villages fleuris de Picardie.

Rappelons que ce jury était passé dans notre village le 1er septembre.

Félicitations et merci également à tous les habitants qui ont contribué à cette distinction en fleurissant leur maison. 

Extrait des observations du jury régional suite à sa visite du 1er septembre :

1) la démarche de valorisation :

Le jury a apprécié la remise du dossier lors dessin passage et la présentation de la commune. Les préconisations apportées en 2014 ont été suivies.

2) Animations et promotion de la démarche :

• Le jury encourage la commune à promouvoir le label « Villes et Villages Fleuris» en apposant le logo sur ses supports de communication (bulletin municipal, papier à en-tête, enveloppes, ... ). 

• Le jury apprécie que la commune organise un concours de maisons fleuries sans inscription pour valoriser l’implication des habitants. 

• Les animations avec les scolaires et les habitants (réunion d"informations, création de « contrat citoyen », ... ) sont à poursuivre.

3) Patrimoine végétal et fleurissement

• Pour assurer une occupation plus pérenne de certains massifs, il faudrait privilégier le mélange de plantes de différents types: vivaces, arbustes, rosiers ... tout en veillant aux harmonies de couleurs (1 à 3 maximum) par secteur en fonction de l"environnement matériel et architectural.

• Le projet de verger conservatoire (anciennes variétés picardes de pommes et de poires) impliquant le groupe scolaire est une excellente démarche à poursuivre.

• Quelques suspensions seraient encore à supprimer.

• Le fleurissement au sol est à privilégier lorsque cela est possible.Le jury attire votre attention sur la taille des arbustes, ces derniers devraient être laissés en port libre, (par exemple sur l"aire de jeux pour jeunes enfants).

• Il subsiste sur la commune un petit patrimoine qui fait partie de l'histoire du village. Le jury recommande de valoriser ces petits monuments en installant des plantations à leur pied (plutôt que d'y installer des jardinières) et en mettant des panneaux d'informations (textes indiquant l'utilisation des machines agricoles et illustrations).

4) Gestion environnementale et qualité deI l"espace public

• Le jury félicite la commune pour les efforts accomplis quant à la diminution très importante de l"utilisation des produits phytosanitaires, notamment pour l"entretien des caniveaux.

• Les bâches sont à supprimer afin de préserver la biodiversité des espaces et peuvent être remplacées par des bâches biodégradables en matériaux naturels.

Le fleurissement des maisons récompensé

Nous avions reculé de quelques jours la date de la remise des diplômes récompensant les propriétaires et locataires de maisons et parcelles du camping les mieux fleuries, dans l'espoir de pouvoir annoncer officiellement l'obtention par Picquigny de la première fleur au concours des villages fleuris... Mais si les espoirs sont certains, la confirmation officielle n'était toujours pas arrivée à l'heure où j'écrivais ces lignes et José Herbet n'a donc pas pu réserver la primeur de la nouvelle aux lauréats venus vendredi 14 octobre recevoir diplômes et bons d'achat.( l'annonce officielle n'est arrivée que le vendredi suivant).

La petite réception n'en fut pas moins conviviale pour autant : On notait la présence au côté du maire et de ses adjoints, de MM. Philippe François, président de la communauté des communes et Jean-Jacques Stoter conseiller départemental qui se firent un plaisir de remettre les diplômes à ceux des 27 lauréats qui étaient présents.

La soirée se poursuivit ensuite dans la bonne humeur autour de flûtes et petits fours.

l'école se refait une beauté

Depuis une semaine, les employé municipaux, après avoir entièrement repeint les murs extérieurs de la salle polyvalente, se sont attaqués à ceux de l'école. Dans le même temps, ils effectuent un travail de maçonnerie dans le but d'aménager un petit local pour entreposer le matériel que les parents d'élèves utilisent lors des manifestations festives à l'école. Auparavant, des réfections d'enduits avaient été effectués par M. Christophe Moniaux sur les façades les moins visibles des bâtiments.

15 ans de Chœur en Fête... Ça se fête !

Et bien oui, cela fait 15 ans déjà que la chorale de Picquigny répète chaque mardi soir et donne des concerts sous la direction de David DUBOIS.

Pour célébrer l'évènement, le groupe a donné un concert gratuit à la salle polyvalente, samedi 1er octobre.

Chœur en fête avait invité pour l'occasion une chorale amie, les "Roye de Chœur" qui ont effectué le déplacement en autocar, accompagnés de leurs musiciens.

78 choristes se sont ainsi produits pour leur grand plaisir ainsi que celui des nombreux spectateurs.

La salle polyvalente a fait peau neuve

Pour ses 10 ans, Les employés municipaux viennent d'offrir un aspect neuf à la salle polyvalente dont ils viennent de repeindre les murs extérieurs. En effet, la salle polyvalente a été inaugurée en septembre 2006, il y a juste 10 ans.

Un Picquinois se lance dans le maraîchage bio

 

Ces derniers samedi matins, vous avez pu voir un petit étal de légumes "bio" devant la mairie. Emanuel BANCE souhaite ainsi faire connaître l'existence de sa jeune exploitation maraîchère et présenter quelques uns de ses produits.  Des œufs sont également disponibles à la ferme (voir carte ci-contre).

M. Bance ne sera pas présent samedi 13 août, mais n'hésitez pas à venir faire une halte devant son étal les samedis suivants.

Le restaurant "les Oliviers" est réouvert

Depuis samedi 3 septembre le restaurant nouvelle formule propose des spécialités turques, mais pas seulement : Salades variées, assiettes garnies, sandwiches, kebab, couscous, pizzas, et même un menu pour enfants. À déguster sur place ou à emporter.

 

Ali (sur la photo) et Memet vous accueillent tous les jours, midi et soirs, (à l'exception du dimanche midi), de 11h30 à 14h00 et de 18h0 à 22h00.

 

Un parking privé jouxte le restaurant.  

Première fleur : l'attente de la décision du jury régional

 

Le jury régional a fait le tour du village jeudi 1er septembre entre 18h30 et 19 heures, sous la conduite du maire, de Lysiane CAPON, du responsable des espaces vert, Christophe SAINT-SOLIEUX, accompagnés de Régis SINOQUET, correspondant local du Courrier Picard.

Rien n'a encore transpiré de l'appréciation du jury, mais les sourires étaient de mise et José HERBET  à tout lieu d'être confiant. Croisons les doigts !...

Travaux au groupe scolaire avant la rentrée

 

Ce jeudi 24 août, à une semaine de la rentrée, l'entreprise BELLIN d'Hangest-sur-Somme procède à la pose d'un enrobé à chaud sur le cheminement entre le parking de la salle polyvalente et la cour de l'école.

Les élèves disposeront ainsi à la rentrée d'une voie confortable pour leurs cartables à roulette et les parents ne risqueront plus de se faire une entorse en accompagnant leurs enfants.

Marche, VTT : une "Grande Vallée" bien arrosée !

Dimanche 4 septembre.

Ils étaient 207 Vététistes et 63 marcheurs qui n'ont pas craint une météo plutôt pessimiste (risque avéré de fortes averses) et se sont engagés sur les chemins des environs pour des circuits de 10 et 15 km pour les marcheurs, 15, 35 ou 50 km pour les cyclistes. Cette année, le départ a eu lieu sur le parc de loisirs près du château d'eau où un barbecue attendait les participants et organisateurs. Notons une fois encore l'organisation impeccable du club "les Blaireauxx de Picquigny sous la houlette de son président Frédéric Bleux. 

Messe en plein air, mais sous bonne garde

Un temps magnifique, des fidèles en grand nombre qui ont applaudi les gendarmes venus assurer leur sécurité, un  remarquable discours de paix prononcé par l'abbé Nicolas, une ambiance de communion fraternelle... la traditionnelle messe du 15 août, près de la "grotte de Lourdes" à Picquigny fut un très beau moment de la vie de notre village, qui s'est conclu par des libations moins religieuses, mais tout aussi conviviales. 

Remerciements

José Herbet  remercie toutes les personnes qui se sont mobilisées pour le maintien du centre des finances publiques à Picquigny, il a, en particulier remercié par écrit Madame Pascale BOISTARD, secrétaire d'état et ancienne député de la circonscription, Pascal DEMARTHE, député en exercice, René LOGNON, Jean-jacques STOTER et Catherine BÉNÉDINI, conseillers départementaux, Philippe FRANÇOIS, président de la CCOA et maire de la Chaussée-Tirancourt, Les Syndicats CFDT, FO et CGT du trésor public, ainsi que Monsieur Régis SINOQUET, notre correspondant du courrier Picard.

La perception reste à Picquigny

 

 

Pascale Boistard, secrétaire d'état, à qui José Herbet avait remis une pétition de 500 signatures lors de l'inauguration de la base de loisirs de la Catiche, l'a annoncé : le centre des finances publiques de Picquigny sera maintenu.

 

Nul doute que la détermination de notre maire et la mobilisation des personnels de la trésorerie et de centaines de citoyens auront porté leurs fruits.

15 élèves de CM2 iront au collège en septembre

Comme chaque année la municipalité offre en cadeau de départ une calculette ou un compas aux élèves du Cours moyen 2 qui sapprêtent à entrer en 6e.

Cette année, madame MAILLARD, leur enseignante et directrice de lÉcole de la Vigne à Picquigny a tenu a donner à cette petite cérémonie un caractère particulier en y invitant les parents afin de féliciter publiquement les 15 élèves pour lexcellent travail quils ont fourni durant toute lannée et leur comportement attentif et sérieux lors des voyages scolaires organisés cette année.

Hugo BARBIER , Thomas BUSTAMANTE, Cyrian CUVILLIER-VASSEUR, Laureen DELATTRE,           Louane et Satyne DELGOVE, Florentin DUCROCQ, Marius FROMENT-CARON, Lyse HÉNAUX, Jimmy JUX, Charlotte LEGAGNEUR, Grégory LOUALÉ, Esteban MÉDINA, Brenda ROGER et Manon SINGER quittent définitivement l’école de Picquigny. 

les festivités des 13 et 14 juillet à Picquigny

Course du château fort 2016 : Télécharger les résultats de la course du château fort

(surlignés en jaune : les coureurs de Picquigny et du RC Picquigny)

Le feu d'artifice (les photos de Patrice PADÉ)

Concours de pêche

Alain Sain-Solieux remporte le concours de pêche 2016

Ils étaient 32 participants (dames et messieurs) et si certains sont rentrés malheureusement bredouilles, d'autres ont pu prendre jusqu'à 13 poissons.

Le classement :

1er      Alain SAINT-SOLIEUX    755 points

 2 eme  Eberhard GRATZ            365 points

3 eme  David DENAUX              320 points

4 eme  Ophélie ROGER             304 points

5 eme  Stéphane DUSUEL         300 points

 6 eme  Louis GEST                     297 points

Concours de pétanque

28 équipes étaient engagées.

Résultats par doublettes :

1ère  : Éric DÉCAVÉ - Francis POULET

2ème : Philippe DÉCAVÉ - Bruno Accart

3ème : Alex et Laurent

4ème Gilles PADÉ - Sullivan Moniaux

Consolante : Gérald BRÉZIN - Thierry ROUFFE

 

La fête de la musique : une invitation au voyage...

Cette année, la fête de la musique fut célébrée à la collégiale de Picquigny avec l'ensemble vocal "MULTIVOIX" rassemblant plus de 100 choristes dirigés avec dynamisme et bonne humeur par David DUBOIS.

Durant une heure trente (sans doute plus, mais le temps a passé si vite qu'on ne pensait pas à regarder l'heure) le public a voyagé en chansons de Paris à Vancouver, de New-York à Montréal, du far-west, au Mexique et au Brésil pour revenir en Europe non sans passer par le moyen-Orient...

Les spectateurs ont accompagné les choristes, reprenant en chœur les refrains les plus connus et frappant des mains (voire des pieds) avec enthousiasme. Cette belle soirée de prolongea par un long moment d'échange autour d'un cocktail en plein air que, miraculeusement, aucune d'averse ne vint troubler. 

Une secrétaire d'état à la catiche

Madame Estelle Grelier, secrétaire d'état chargée des collectivités locales rencontrait, le 16 juin, les 28 présidents des communautés de communes, dont la moitié, du fait de la fusion des communautés de communes, seront bientôt déchus de leur fonction. Si les compétences de la jeune sous-ministre sont apparues indéniables, on ne peut pas dire qu'elle ait vraiment convaincu son auditoire du bien fondé de fusions ressenties comme imposées sans réelle concertation. Personne ne se sera donc laissé "emmener en bateau", ni les élus locaux demeurés sceptiques, ni La représentante du gouvernement qui a décliné la proposition de balade nautique des kayakistes présents.

Philippe François montre à la Ministre l'Ile sur laquelle a été signé le traité de Picquigny. (photo : Régis Sinoquet)

Finalement la Secrétaire d'Etat à décliné l'offre pour une balade sur la Vieille Somme. (photo : Régis Sinoquet)


Daniel Jacotey se retire avec les honneurs

Nonobstant la tristesse de voir un commerce de plus se fermer à Picquigny, la municipalité a tenu à rendre un hommage mérité à celui qui durant 36 ans anima le magasin de cycle qui porte son nom et dont la renommée s'étendait très au-delà des limites de notre village.

Et c'est flanqué de deux invités prestigieux, Philippe et Corentin Ermenault que Daniel Jacotey se vit remettre vendredi 17 juin, la plaque de la ville de Picquigny. Heureuse retraite, Monsieur Jacotey ! Nous vous regretterons.

Inauguration de la base nautique

Samedi 30 avril était inaugurée de manière officielle la base de la Catiche. Le président de la Commmunauté de Communes de l'ouest Amiénois Philippe fRANCOIS a accueilli de nombreuses personalités: Madame Pascale BOISTARD, secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes agées et de l'autonomie; le Sénateur Christian MANABLE, le Député Pascal DEMARTHE, les conseillers départementaux Catherine BENEDINI,René LOGNON, Jean Jacques STOTTER; Sabrina HOLLEVILLE, chargée des Sports au Conseil Départemental, M. BOURGOIS représentant la région des Hauts de France; ainsi que des maires de Picquigny et des environs. Le monde sportif était représenté par Marcel GLAVIEUX, Président du CDOS. Le club de Picquigny était au complet avec son président Philippe VERMEERSCH tandis que parmi les invités, figurait Philippe ERMENAULT, champion olympique en 1996.    

La 21e fête des géraniums

Philippe Bruneel :  un président heureux !

Lassemblée générale des « Amis de la Collégiale de Picquigny » sest tenue vendredi 18 mars à la mairie de Picquigny, en présence de MM. José Herbet, maire, Jean-Paul Leulier, Vice-président de la Communauté des communes et Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental, tous trois par ailleurs membres de lassociation.

Les Amis de la Collégiale peuvent se féliciter davoir apporté une large contribution au financement des inportants travaux effectués sur le chevet de la collégiale et inaugurés le 24 avril dernier.

Un second aspect des objectifs de lassociation, celui de lanimation culturelle, a également connu un succès exceptionnel en 2015 avec la venue de lorchestre de Picardie, la VIe exposition de peintures et le concert de Noël. 600 visiteurs ont pu dautre part être acueillis au cours des après-midi dété ainsi quaux journées du patrimoine, animées cette année par des conteurs.

La générosité des donateurs et les actions menées par lassociation ont permis de reconstituer une réserve financière conséquente qui permettra lexécution de la prochaine tranche de travaux sur la toiture de collatéral nord de la collégiale.

Saluant lengagement, la disponibilité et les compétences complémentaires de son équipe de bénévoles sans lesquels rien naurait pu se faire, Philippe Bruneel a conclu la réunion en déclarant : « je suis un président heureux ».

Un tracteur neuf pour la commune

Depuis 40 ans qu'il sillonnait les rues du village, le tracteur vert était devenu le plus ancien des serviteurs de la commune et commençait à montrer des signes de fatigue. Le conseil municipal au cours de sa séance du 23 juin 2015 s'était prononcé en faveur de l'achat d'un tracteur neuf pour la somme de 27 000 euros moins la reprise avantageuse du vieux tracteur, soit 23 000 € financés, cerise sur le gâteau, par un prêt à 0% sur cinq ans.

Mise en place d’un sens unique, chemin de Fourdrinoy

 

Le Conseil Municipal a décidé de créer 10 places de stationnement devant l’ancien cimetière, juste à côté du fossé du Château.

 

En conséquence, le chemin de Fourdrinoy est mis en sens unique, du coin de l’allée du Château jusqu’aux rues Boileau et Philippe Ermenault.

 

Un sens interdit a été mis en place du Monument aux Morts jusque l’allée du Château

La cérémonie des vœux du maire avait, ce samedi 9 janvier, un caractère assez exceptionnel puisquelle réunissait un aréopage impressionnant et inhabituel de personnalités politiques et sportives :

En effet, non seulement un membre du gouvernement était présent en la personne de Pascale Boistard, secrétaire détat à la condition féminine et aux droits des femmes, mais encore, MM. Jean-Jacques Sroter, conseiller départemental,  Philippe François, président de la communauté des communes et Jean-Paul Leulier, vice-président, Marcel Glavieux, président du comité départemental olympique étaient également présents.

Mais la vedette de la soirée était Notre champion olympique, Philippe Ermenault, dont Lionel Herbet retraça brièvement la brillante carrière de champion cycliste. La télévision régionale s'était même déplacée pour la circonstance.

José Herbet, a insisté sur limportance du sport dans notre village dont trois lieux publics portent le nom de sportifs de la commune : La rue Philippe Ermenault, le stade Paul Fourquier (qui était aussi présent), et le boulodrome André Décavé.

En dépit de la perte de son statut de chef-lieu de canton, et du siège de la communauté des communes, le maire sest réjoui du dynamisme de notre village, perceptible par les importants travaux qui se déroulent actuellement dans notre commune et par les réalisations importantes déjà effectuées et linauguration prochaine de la base de loisirs nautiques ; avec des finances qui restent saines malgré la baisse des dotations et les incertitudes qui pèsent sur les aides de létat, du département et de la région.


Le char de Noël est passé le soir du 24 décembre

Ce 24 décembre, le Père Noël a pris place, comme chaque année, dans le char où se trouvaient déjà quelques enfants portant le costume des lutins. Le char était précédé de la fourgonette de Wilfried Couder qui assurait la sonorisation du cortège avec un répertoire renouvelé de chants de Noël au rythmes très dansants. Derrière le char décoré, suivait la camionnette conduite par Billy François, chargée de clémentines et de confiseries. Toutes les rues ont été visitées et ce sont pas moins de 110kg de mandarines et 150kg de friandises qui ont été distribuées tout au long de ce périple qui a duré environ trois heures.

Concert de Noël vendredi 18 à la collégiale 

Comme le veut désormais la tradition, un concert de Noël était offert vendredi 18 décembre en la collégiale de Picquigny par la municipalité et lassociation « les Amis de la Collégiale ». Concert inédit, car les 20 musiciens instrumentistes de lHarmonie de Quesnoy-Molliens et les 36 choristes de lensemble de vocal « Chœur en fête » se produisaient ensemble pour la première fois. Chacune des formations offrit tour à tour à un public très chaleureux son répertoire consacré à la fête de la nativité. Puis, sans sêtre vraiment donné le mot, et sans avoir jamais répété ensemble, musiciens et choristes improvisèrent un pêle-mêle de chants de Noël entraînant avec eux deux cents personnes, qui, entonnant en chœur les refrains des grands classiques parmi les chants de Noël, formèrent pour quelques instants magiques la plus grande chorale de la région et la plus inattendue.

Des pommiers à l'école de la vigne

Photo : Régis Sinoquet
Photo : Régis Sinoquet

Les enfants de l'école ont planté huit pommiers et 2 poiriers "Williams" et "Général Leclerc" sur le terrain situé derrière l'école.

Cet espace demeuré jusqu'à présent sans emploi sera sécurisé par une clôture en bordure de la falaise et deviendra un espace dédié à la détente et au jardinage, à l'usage des écoliers et de leurs professeurs.

Le réchauffement climatique aidant, il est aussi envisagé d'y installer quelques ceps de vigne qui donneront une justification à la dénomination de l'établissement scolaire...


Rétrospective : Restauration de la grande hutte de chasse

En 2001, des inondations avaient provoqué des dégâts irréparables sur la grande hutte appartenant à la commune de Picquigny. Voir les étapes de sa résurrection.

La charpente de la collégiale nous a livré ses secrets

L’âge de la charpente du chœur de la collégiale est désormais connu :

Dans le cadre des travaux de réfection de la toiture du chœur de la collégiale de Picquigny, l’entreprise chargée répararer la charpente, a fait procéder à une expertise dendrochronologique des pièces de bois déposées.

Les résultats obtenus sont sans équivoques et très précis :

« Les bois analysés de la charpente du chœur forment un ensemble homogène mis en œuvre et mis en place en 1549, ou dans une année postérieure très proche. »