— L'actualité à Picquigny —


 

À l'approche de la fête des géraniums, MM. Jean-Paul PLEZ, organisateur de la manifestation et Claude CRÉPIN, représentant les Champagnes Philippe Mallet, on présenté les capsules qui coifferont les bouteilles de champagne proposées dès les 4 et 5 mai.

Cette année, ce sont les associations sportives de Picquigny qui sont mises à l'honneur ; c'est ainsi que vous pourrez reconnaître les visages de MM. Gérald Brézin et Gérard Benoit pour "Picquigny Pétanque", de MM. Yohan Beldame et Philippe Vermersch pour le canoë-kayak, de MM. Olivier Desmons et Vincent Constant pour le Judo-club de Picquigny, de MMmes Céline Delporte et Léone Décavé pour "Gym-Forme" et de Mme et M. Frédéric Bleux pour le club vététiste, "les Blaireaux de Picquigny".

Donneurs de sang : Dany Herbet passe la main

L’assemblée Générale annuelle de l’Amicale des Donneurs de Sang qui s’est tenue vendredi 12 avril revêtait un caractère exceptionnel et chargé d’émotion puisque c’était la dernière AG présidée par Madame Herbet, laquelle a souhaité quitter ses fonctions après trente années à la tête de l’association.

• 178 dons ont été enregistrés en 2018, ce qui est en léger retrait par rapport à l’année précédente. Cette légère déception est cependant compensée par l’arrivée de 4 nouveaux donneurs et par le bon résultat du premier don de 2019 avec 49 donneurs.

• Au-delà de son but premier, l’association des donneurs de sang de Picquigny considère qu’elle a pour rôle de créer du lien social et s’implique fortement dans la vie du village ; c’est ainsi qu’elle participe activement aux manifestations organisées par les autres associations ainsi qu’aux différentes commémorations.

• L’association, qui fait partie des 25 que compte notre département organisait en 2018, le congrès départemental des donneurs de sang.

• Elle a participé comme indiqué plus haut à toutes les commémorations organisées par la mairie de Picquigny. Elle a apporté à hauteur de 1000 euros sa contribution financière à un voyage organisé à Verdun pour les enfants du centre de loisirs dans le cadre du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale.

Au cours de la séance, l’association a eu le plaisir d’accueillir deux nouveaux membres parmi les personnes présentes dans la salle.

Pour ces trente années de dévouement à son association, Madame la présidente, Dany Herbet a reçu la plaque d’honneur de la ville de Picquigny, ainsi que la médaille départementale, remise par M. Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental et fidèle donneur lui-même.

Dans l’attente de l’élection du futur président pour laquelle les candidatures manquent encore, Mme Becquet, vice-présidente de l’UD 80, assurera l‘intérim.

Dany Herbet, au centre, entourée de Mme Becquet de L'UD 80, de MM. J.J. Stoter et José Herbet et de plusieurs membres de l'association dont Mme Lequien, vice-présidente, M. Éveno, secrétaire et M. Lequien, trésorier.

Carnet rose :

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de Lucie Coulon,

fille de Laëtitia, notre bibliothécaire-postière et de Pascal, également employé de la commune de Picquigny.

Félicitations aux heureux parents.

Nouveau poissonnier

Décès de Maurice Herlein

Maurice vient de nous quitter alors qu’il était hospitalisé depuis plusieurs jours, vaincu par la maladie contre laquelle il n’avait jamais désespéré de remporter une victoire de plus. Tout le monde à Picquigny et dans le département de la Somme connaissait sa passion pour la course à pied et sa volonté inébranlable pour revenir à son meilleur niveau lors des nombreux accidents de la vie qu’il a dû surmonter.

Figure locale, Maurice Herlein fut, entre 1977 et 1983, conseiller municipal de Picquigny, village qu’il n’a jamais quitté et pour lequel il a beaucoup œuvré, restaurant notamment bénévolement deux chapelles dont celle de Notre-Dame-de-Montligeon, en face de la gendarmerie. Maurice est en outre le créateur de la course des 25 km de Picquigny et surtout, de la course du château fort qui a lieu chaque 13 juillet et à laquelle il a participé personnellement chaque année jusqu’en 2016. Maurice aurait eu 88 ans au mois de juin.

À son épouse Anne-Marie, à sa fille Marie-José, employée de la commune, ainsi qu’à toute la famille, nous présentons nos condoléances émues.

Les obsèques civiles de Maurice Herlein ont eu lieu le 30 mars à 11 heures au cimetière de Picquigny en présence d'une foule nombreuse.

Réseau des Aides maternelles

Réception (partielle) des travaux

Le marais ne devrait pas être un dépotoir !

Dans le cadre de l'opération "Hauts de France propres", une une vingtaine de bénévoles  se sont donné rendez-vous samedi 24 mars à l'entrée des marais de Picquigny afin de de procéder au ramassage de ce que la négligence et l'incivilité de certains y avait déposé comme déchets en tous genres. C'est ainsi qu'une quarantaine de sacs ont été collectés représentant plus de 200 kg de détritus.


Photo aimablement communiquée par Régis Sinoquet

Deux maraîchers, deux marchés bio à Picquigny

Les vendredis de 17h à 19h. (et bientôt aussi les mercredis), François DELPORTE vous accueille dans la ferme de ses grands-parents, en face de la bibliothèque.

Le samedi matin, Emmanuel Bance tiens un stand devant la mairie. où il propose les premières salades de la Ferme du château (rouge grenobloise et blonde d'hiver), poireaux, betteraves, oeufs, cidre .... 


Le double vainqueur du 13 juillet menacé d'expulsion

 

 

Le jeune coureur de l'Amiens UC (au centre de la photo) a remporté les deux dernières éditions de la course du château fort, devançant Antoine Dubreucq (à gauche), habituel grand vainqueur de cette course organisée à Picquigny le 13 juillet.

Aujourd'hui, ce sportif de haut niveau, excellent élève, fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire.

 

(Voir l'article du Courrier Picard du 9 mars.)

 La traditionnelle cérémonie des vœux du maire s’est déroulée dimanche 6 janvier, devant une assistante un peu moins nombreuse que d’habitude. Le tirage de la tombola de la 18e quinzaine commerciale qui a suivi les vœux du maire avait pourtant de quoi attirer un public nombreux avec 6 000 euros de lots et bons d’achat attribués et 19 000 billets introduits dans les urnes réparties dans les commerces du village.

Les résultats complets de quinzaine commerciale seront prochainement publié sur ce site ainsi que dans le prochain bulletin municipal à paraître vers le 20 janvier.

Vœux du maire et tirage de la quinzaine commerciale

École : retour à quatre jours

Les représentants des parents d'élèves le souhaitaient dans leur grande majorité, les enseignantes étaient partagées et lors de la réunion du conseil municipal de mardi 26 mars, ce fut aussi le pragmatisme qui incita l'assemblée à voter à l'unanimité le retour à quatre jours de classe à partir de la rentrée de septembre 2019. Car l'accueil périscolaire à un coût important avec un budget annuel d'environ 80 000 €, en grande partie abondé jusqu'en septembre par les aides de l'état et de la CAF, aides qui seront diminuées pour les unes voire supprimées l'année scolaire prochaines. D'autre part, les élus ne souhaitaient pas que la commune de Picquigny demeure la seule dans le département à conserver un rythme de quatre jours et demi. La municipalité souhaiterait cependant continuer de proposer moyennant une participation des familles la plus modique possible, des activités ludiques et éducatives durant la pause de midi et le soir après 16h30. Des pourparlers sont engagés avec la Caisse d'allocations familiales afin de déterminer les modalités et le montant des aides possibles pour y parvenir.

Les nouveaux horaires d'école seraient vraisemblablement les suivant : 8h30 - 12h00 et 14h00 - 16h30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis.

J.P.Pierre

Les préaux de l'école ont reçu un plafond isolant

La société TECHNI PLAFONDS vient de procéder à la pose de plafonds et d'isolation thermique sur les deux préaux de l'école pour un montant de 7 402,80 € HT. 

Auparavant, la fermeture amovible des dits préaux avait été effectuée par la société BHF DELAPLACE pour un montant de 41 486 € HT.

Ces aménagements permettront d'accueillir dans de meilleures conditions les enfants en dehors des heures scolaire. Ils premettront en outre de réaliser des économies d'énergie sur le chauffage de l'ensemble du bâtiment.

Le père Noël a fait le tour du village !

Décidément, les petits Picquinois ont bien de la chance : cette année encore, le père Noël a choisi notre village pour commencer sa tournée et distribuer en avant-première et avec l'aide des conseillers municipaux, clémentines et friandises à tous ceux, petits et grands qui ont bien voulu sortir sur le pas de la porte de leur maison.

Concert de Noël à la collégiale

Une certaine complicité s’est établie au fil des ans entre la chorale « Chœur en fête » et l’harmonie de Quesnoy-Molliens et c’est avec plaisir que les deux formations se sont retrouvées ce dimanche 16 décembre dans la collégiale de Picquigny pour un nouveau concert de Noël au répertoire enrichi, devant un auditoire encore plus nombreux que les autres années et qui n’a pas craint d’affronter une température de saison dans une église dépourvue de chauffage… Mais qu’importait la fraîcheur dès lors que la musique et les chants réchauffaient les cœurs, tandis que des boissons riches en calories réchauffèrent les corps à la fin du spectacle ! Merci aux deux ensembles et à leurs chefs, MM. Davis Dubois et Sébastien Fournet et merci aux bénévoles Amis de la Collégiale pour ces moments de plaisir partagé et de convivialité à l’approche de la fête de Noël. (Photos ci-dessous : Régis Sinoquet°)

Un beau marché de Noël !

Les aînés ont été choyés

140 convives ont partagé ce dimanche 1er décembre un excellent repas et passé un joyeux après-midi dansant, en compagnie de Serge Carpentier et son accordéon, assisté de Michel, chanteur et trompétiste de talent.

Cette année, les deux doyens de la journée formaient un couple dans la vie : Monsieur et Madame Boulnois qui, à 87 ans se sont encore montrés d'infatigables danseurs, ont été honorés et ont reçu des cadeaux.

Sur la photo, prise par notre ami Michel Denis, M. et Mme Marcel Boulnois, entourés des membres du CCAS.

Trois Picquinois décorés

 

Lors de la cérémonie de mercredi 5 décembre en hommage aux soldats et gendarmes du canton morts pour la France en Afrique du Nord, le président cantonal des CATM, M. André DECHOZ a décoré cinq anciens soldats d'AFN.

Trois habitants de Picquigny ont ainsi reçu la Croix du Combattant : Philippe Gest, Michel Leulier, et Lionel Herbet.

 


Informations importantes suite aux travaux du giratoire

 • Deux places de stationnement « Arrêt minute » vont être créées devant la boulangerie ‘La Picquignoise’ pour permettre aux clients des commerces de la place du Général de Gaulle de pouvoir trouver une place limitée à 5 minutes, entre 7 h 00 et 19 h 00.

 

Attention au stationnement en double file : aujourd’hui, il faut à tout prix se rendre compte qu’il est fort dangereux de se garer en double file, du côté de l’Agence Immo, car il n’y a plus qu’une seule voie pour les véhicules venant d’Amiens ; la Brigade de Gendarmerie de Picquigny veillera au respect de cette consigne.

 

5 nouveaux logements dans l'ancien presbytère rénové

   Samedi 24 novembre, le conseil municipal, derrière son maire, josé Herbet, visitait le résultat des travaux sur l'imposante bâtisse de l'ancien presbytère,  récemment délaissé par l'association paroissiale.

 Au terme de 15 mois de travaux de rénovation extérieurs et de transformations intérieures, 5 nouveaux logements répartis sur trois niveaux ont vu le jour, qui seront livrés le 1er décembre.

  Ces cinq logement ont dores et déjà trouvé preneurs pour des loyers compris entre 300 et 450 euros mensuels.

  Les nouveaux locataires disposeront d'un parc privatif engazonné et d'un local commun de rangement extérieur. 


Le docteur Lieutenant s'en va sans successeur

Après avoir exercé son d’activité durant 38 années à Picquigny, notre dentiste vient de prendre une retraite méritée.

La municipalité avait organisé en son honneur, une petite réception en l’hôtel de ville.

Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental, Bernard Lepers, maire de Belloy et Bernard Debliquy, adjoint au maire de Breilly se sont joints aux élus de Picquigny.

Le docteur Bruno Lieutenant ne part pas pourtant sans le regret, partagé par les élus, de ne pas avoir trouvé de successeur. Picquigny, n’a plus, désormais de chirurgien-dentiste…

Le docteur Lieutenant s'est vu remettre la Plaque de la Ville de Picquigny ainsi que la médaille du Département tandis que son épouse recevait un superbe bouquet de fleurs. Bonne retraite, Docteur Lieutenant.

(Photo : Régis Sinoquet)

Le diamant pour Anne-Marie et Maurice Herlein

Soixante ans après s’être dit oui pour la première fois le 25 octobre 1958 à la Chaussée-Tirancourt, leur amour est resté aussi inaltérable que le diamant qui orne la nouvelle bague que Maurice vient d’offrir à son épouse !

C’est dans leur maison à Picquigny où ils résident depuis cinquante-neuf ans qu’ils ont réitéré leur engagement, au cours d’une cérémonie familiale, présidée par Lysiane Capon et Jean-Paul Pierre, adjoints au maire.

Monsieur et Madame Herlein ont eu cinq enfants qui leur ont donné vingt petits-enfants et à ce jour, 15 arrière-petits enfants.

 

(voir aussi l'article de Lionel Herbet sur http://picquigny.free.fr/)


Transformations à l'école : fermeture des préaux

Dès la rentrée de novembre, l'accueil périscolaire bénéficiera de préaux abrités, même si les travaux de cloisonnement et d'isolation des plafonds ne seront réalisés qu'au cours des vacances d'hiver.
Rappelons que la création de deux nouvelles classes avait privé l'accueil périscolaire des deux salles de classe qu'il occupait et qu'à l'approche de l'hiver, la situation serait devenue intenable tant pour les enfants que pour leurs animateurs.
La confection sur mesure des cloisons vitrées mobiles,  avait exigé des délais qui ont retardé le début des travaux.
Cet aménagement a pu être réalisé grâce à un financement partiel de  l'état (35 %) et de la Caisse d'Allocations Familiales (20% plus 20% en prêt à taux zéro).

Campagne, tes services publics fichent le camp !

Sauvée une première fois il y a deux ans suite à une mobilisation des élus et de la population et grâce à 'intervention de Pascale Boistard, alors députée de la circonscription, la perception de Picquigny n'échappera pas cette fois-ci à la fermeture décidée par le ministre et ne rouvrira plus ses portes en 2019.

Une étape de plus dans le lâchage des zones rurales par l'état et le déclassement de notre commune...

Travaux à Picquigny du 8 au 12 octobre

  • Le Conseil Départemental et la Commune de Picquigny vont engager une semaine de travaux, rue de Saint-pierre et Cavée d’Airaines ainsi que dans une moitié de la place du Général de Gaulle ; c’est ainsi qu’un carrefour giratoire sera aménagé, face aux kinésithérapeutes. « Un cédez-le-passage » (priorité à gauche) remplacera l’actuelle priorité à droite, en vigueur depuis toujours à ce carrefour ; 10 places de stationnement seront créées devant le dentiste et la boulangerie QUILLET avec 3 places ‘dépose minutes’.
  • Cette semaine de travaux entrainera quelques perturbations et des déviations seront mises en place. Pour les habitants de la commune, des barrages seront installés, au début de la rue de Saint-Pierre et en face de la Chapelle de la Maison de Retraite, au bas de la rue Boileau, au bas de la rue Philippe ERMENAULT et au cimetière Anglais. 
  • La rue de Saint-Pierre du n°8 à la Maison de Retraite et l’ensemble de la Cavée d’Airaines seront fermés totalement pendant au minimum 4 jours, à partir du lundi 8 octobre. Il est conseillé aux riverains de se garer complétement à l’extérieur de leurs rues respectives. 
  • Par ailleurs le ramassage des bacs jaunes du jeudi 11 octobre sera quelque peu perturbé dans les rues de St-Pierre et Cavée d’Airaines ; nous conseillons aux habitants concernés de reporter au 25 octobre le ramassage de leur bac jaune ou sinon de bien vouloir ramener leur bac dans une rue accessible au camion (place du G. de Gaulle par exemple). 
  • Un rappel également : pas de stationnement possible du 9 au 12 octobre, place du G. de Gaulle, d’un côté de l’Agence Immo jusqu’aux kinésithérapeutes et de l’autre côté de la boulangerie HEBERT jusqu’à l’entrée de la rue de St-Pierre (enlèvement des véhicules gênants par fourrière).

Lire l'article du Courrier Picard

Du lundi 12 au vendredi 18 octobre, la circulation sera interdite et impossible rue de Saint-Pierre entre la place et la rue de l'Abreuvoir, ainsi que dans la cavée d'Airaines jusqu'au parking situé à gauche en direction d'Airaines.

Durant les mêmes journées, le stationnement sera rigoureusement interdit place du Général de Gaulle côté impair, entre l'agence immobilière et le cabinet de kinésithérapie ainsi que du côté pair, entre la boulangerie Hébert et le début de la rue de Saint-Pierre.

Les véhicules gènants seront évacués par la fourrière).

 

Le fleurissement des maisons récompensé

Mardi 2 octobre avait lieu la traditionnelle remise des diplômes des maisons fleuries.

17 des 28 lauréats avaient pu se rendre libres et participer à cette sympathique réunion en la présence de la majeure partie du conseil municipal ainsi quet celle, amicale de Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental et de Régis Sinoquet, notre correspondant de la presse locale.

José Herbet rappela les efforts déployés la commune pour l’embellissement de notre village, dont l’aboutissement fut l’obtention d’une première fleur, félicita les lauréats pour leur contribution à cette distinction et évoqua la possibilité d’une deuxième fleur à l’occasion du passage du jury régional, l’année prochaine.

Le verre de l’amitié clôtura comme il se doit cette sympathique cérémonie.

Aménagement du carrefour place du Général de Gaulle


La création d'un rond point franchissable permettra de clarifier un ordre de priorité dont la lecture n'était pas très claire pour certains automobilistes. Autre aspect de cet aménagement, le passage à une voie unique place du Général de Gaulle en direction d'Amiens permettra de créer des places de stationnement de courte durée (le temps d'acheter son pain), sans chevaucher le trottoir ni contraindre les véhicules en circulation de franchir une ligne continue. (voir aussi l'article du Courrier Picard ci-dessous).


Musique de chambre à la collégiale

Samedi 15 septembre la collégiale de Picquigny ouvrait ses portes dans le cadre des journées du patrimoine. Pour terminer l’après-midi, les Amis de la Collégiale Saint-Martin avaient invité les musiciennes du Trio Polymnie qui donnèrent un concert de musique baroque.

Aurélie Farcette (flûte traversière), Aurore Simon (Haubois) et Céline Rollinger (violoncelle) interprétèrent avec virtuosité et pour le plus grand plaisir de soixante-dix auditeurs, trois œuvres deGeorg Friedrich Haendel, Georg Philipp Telemann et Antonio Vivaldi.

Musiciennes et spectateurs purent échanger longuement à l’issue du concert autour d’autres flûtes dans la douceur de l’après-midi d’été finissant. 

Un livret sur la collégiale à présent disponible

 

 

Une abondante documentation existe sur la collégiale de Picquigny dont la construction a duré plus de cinq siècles. Ces documents ne sont cependant pas facilement accessibles (ouvrages anciens non réédités ou mémoires récents mais confinés dans des bibliothèques universitaires.)

l'objectif de cet opuscule de 40 pages, couverture comprise, est de permettre au public d'avoir accès à l'essentiel des informations issues de recherches anciennes et récentes.

L'ouvrage sera disponible pour 10 € en mairie et dans quelques commerces de Picquigny. Les bénéfices de sa venteviendront s'ajouter aux dons collectés par l'association "les Amis de la Collégiale" pour l'entretien et la sauvegarde de l'édifice. 

Un centre de loisirs "magique"

Ce vendredi 10 août était le dernier jour de fonctionnement de l'accueil de loisirs d'été. Aussi, pour terminer en beauté ces cinq semaines riches en activités et sorties et dont la magie fut le thème principal, Carine, la directrice avait invité un véritable magicien qui sut émerveiller, amuser et étonner petits et grands.

Dès la rentrée, les enfants pourront retrouver Carine et son équipe d'animateurs pour les activités périscolaires que la commune de Picquigny entend maintenir tant que ses moyens financiers le permettront.

Le centre de loisirs à Verdun

Mardi 17 juillet, les plus grands des enfants des centres de loisirs de Picquigny et la Chaussée-Tirancourt, ont pu visiter les hauts lieux de la Grande Guerre avec leurs accompagnateurs, grâce à la commune de Picquigny et aux généreuses associations des Anciens combattants et des donneurs de sang.

Chaque participant a reçu un petit fascicule souvenir confectionné par Jean-Paul Pierre à partir des photos prises et communiquées par Patrice Padé.

De valeureux pêcheurs !

Ils étaient une grosse trentaine ce dimanche 14 juillet dès l'aurore au bord de l'étang communal pour traquer brêmes et gardons avec des succès inégaux (certains son hélas revenus bredouilles, mais tous sont repartis avec un panier garni...)

Le podium de cette édition 2018 :

1er Mathéo MATHON

2ème Laurent CHIRAULT

3ème Émilie DALLE

4ème Michel DEMBLOQUE

5ème Didier DENAUX

6ème Nicole SANNIER 

Picquigny perd un service et récupère un immeuble

Course du 13 juillet

Si le record toutes catégories détenu par Antoine Dubreucq n'a pas été battu ni par lui-même, ni par le vainqueur de cette édition, le tout jeune Ménad Lamrani, déjà vainqueur l'an dernier, ni par Antoine Dubreucq, loin de son meilleur temps, mais qui se ménageait en vue du semi-marathon d'Amiens de dimanche, par contre, deux autres records ont été battus : celui du meilleur temps féminin, pulvérisé par Mélanie Doutart, championne de France du 10 000 mètres, venue à Picquigny simplement pour se familiariser avec les courses à dénivelé en vue de prochains trails en montagne ; et... celui du nombre de participants avec 276 partants !

Nombre de coureurs sont repartis avec des cadeaux pleins les bras, après la magnifique tombola gratuite dotée de 1500 euros de lots.

Quelques coureurs locaux


Photo : Patrice PADÉ