— L'actualité à Picquigny —


Patrice LENNE n'est plus

 

Les "Amis de la collégiale" et la municipalité de Picquigny viennent d'apprendre avec consternation le décès de Monsieur Patrice LENNE, domicilié rue des Templiers à Picquigny.

Patrice, féru d'histoire locale, mettait ses connaissances au service de sa commune. Il avait activement participé, récemment, à la rédaction du livret "Le Traité de Picquigny".

Patrice était en outre membre fondateur et trésorier des Amis de la Collégiale.

À Jocelyne, son épouse ainsi qu'à sa famille, nous exprimons nos condoléances émues.

Nettoyage de printemps au marais de Picquigny

Malgré la pluie et le vent, une quinzaine de volontaires se sont retrouvés samedi 18 mars dans le cadre de l'opération "Hauts de France Propres"
À peu près autant de sacs, soit environ 150 kg de déchets ont été collectés dont deux sacs de verres, une carcasse de scooter et un peu de ferraille. (une collecte moins abondante que d’autres années, ce qui est plutôt bon signe.)

Travaux importants au presbytère...

Depuis plusieurs jours, les employés municipaux ont entrepris la rénovation des abords de l'ancien presbytère : restauration d'un mur de soutènement le long du parking de la grotte et aménagement d'un cheminement piétonnier entre le parking et le bâtiment, qui va bénéficier d'un ravalement de ses façades avant que les travaux de restructuration intérieurs débutent en septembre. Rappelons que trois logements vont être créés dans la vaste bâtisse qui appartient à la commune, tandis que l'association paroissiale conservera ses bureaux au rez-de-chaussée.

...et sur le mur du vieux cimetière


Les employés municipaux sont sur tous les fronts : les uns s'activent à la restauration du mur de soutènement au parking de la grotte pendant qu'une autre équipe emmenée par Christophe Moniaux remplace les pierres de parement du mur du cimetière quelles infiltrations et le gel ont dégradées.

Une Saint-Valentin des amoureux de la danse

90 personnes de tous âges avaient répondu à l'appel de Jeannine Benoît ce mardi 14 février. Après un copieux couscous, les danseurs ont investi la piste de la salle polyvalente, emmenés par l'homme orchestre qu'est devenu notre ami Serge Carpentier qui propose désormais des sonorités nouvelles et une palette de danses élargie, ne se limitant plus au seul musette, pour la satisfaction des anciens comme des plus jeunes.

Toiture latérale de la collégiale : une convention tripartite

Ce mercredi 8 février, les délégués de la Fondation du Patrimoine sont venus signer une convention ayant pour objectif de mettre en place une souscription publique afin d’aider la commune à financer les travaux de restauration de la toiture du bas-côté nord de la collégiale de Picquigny dont le montant s’élève à 129 000 € HT. Cette convention formalise  la seconde coopération de la Fondation  avec l’association « les Amis de la collégiale » et la mairie de Picquigny, une première convention ayant été déjà signée en novembre 2010 pour  la réfection de la toiture du chœur.

La souscription auprès de la Fondation du Patrimoine permet une réduction d’impôt égale à 66% du montant du don ou à 75% pour les personnes assujetties à l’ISF.

Télécharger la liste des gagnants 

Les gagnants absents lors du tirage au sort peuvent retirer leurs lots à la mairie.