— L'actualité à Picquigny —


Un village fleuri se prépare...

Depuis la fin de l'hiver (si on considère que l'hiver est fini en ce mois de juin glacial !), Christophe Saint-Solieux et les employés communaux préparent les jardinières de fleurs qui viendront égayer notre village lorsque le printemps sera enfin venu. L'effervescence est de mise en effet puisque l'enjeu avoué est aussi d'obtenir après le passage du jury, le 27 août, une deuxième fleur au concours régional des maisons fleuries.

Mais le fleurissement du village est aussi l'affaire de chaque habitation avec comme chaque année la mises à l'honneur de ceux d'entre vous qui auront embelli leur maison ou façade. Notre village est en outre inscrit au concours départemental des maisons fleuries. Alors, n'hésitez pas à nous signaler si vous estimez que le fleurissement de votre maison vaut la photo ; elle sera envoyée à Somme Tourisme avec peut-être un prix départemental à la fin...

Cornemuses, tambours, fanfares, blues et Rock à la fête...

Dimanche 9 juin, c'était la fête de Picquigny !

Et le maire m'avait pas lésiné sur les moyens pour offrir un exceptionnel spectacle musical des plus hauts en couleurs avec :

- L'harmonie de Quesnoy-Molliens-Villers

- La Bandalarache

- Le groupe House of Blues 

- Le Samarobriva Pipes & Drums

- Le Fianna Phadraig Pipe Band de Manchester.

qui ont, tout au lond de cette mémorable journée enchanté les yeux et les oreilles des centaines de spectateurs de Picquigny et d'ailleurs.

Les conseillers visitent la hutte de chasse de Pirémont

Le maire et des conseillers en compagnie des chasseurs à la hutte de Pirémont. (photos : J.P.PIERRE)
Le maire et des conseillers en compagnie des chasseurs à la hutte de Pirémont. (photos : J.P.PIERRE)

Samedi 1er juin, les chasseurs à la hutte et leur président Michel Roussel invitaient les membres du conseil municipal de Picquigny à une visite des aménagements réalisés par eux-même au terme de plusieurs mois de travaux. Les abords de la hutte, créée en 1968 et dont la toiture vient aussi d'être refaite, ont fait l'objet de profond remaniements : creusement de canaux d'écoulement de l'eau, désenvasement des sources  en forme de "puits tournants" alimentant le marais par le fond, création de petits ponts enjambant les canaux, sécurisation des accès à la hutte, déboisement, en partenariat avec le conservatoire des espaces naturels, de la végétation arbustive qui tend à fermer le marais en l'absence d'activités humaines...

Le marais de Picquigny, né d'un équilibre entre la nature et l'action humaine, constitue en effet un espace où règne un sentiment de calme et de sérénité. Il doit être préservé en tant que richesse patrimoniale de notre village et les chasseurs de Picquigny comptent parmi les principaux acteurs de cette préservation.

Élections européennes : forte participation à Picquigny

Plus de 58 % des électeurs de Picquigny sont venus voter ce dimanche :

Inscrit : 871

Votants : 509 (58,44%)

Exprimés : 477

Blancs ou nuls : 32

Ont obtenu :

Liste Bardella : 213 voix (44,65%)

Liste Loiseau : 55 voix (11,53%)

Liste Jadot 38 voix (7,95%)

Liste Aubry 38 voix (7,55%)

Liste Dupont Aignan 23 voix (4,82 %)

Liste Bellamy 19 voix (3,98%)

Liste Glucksmann 16 voix (3,35%)

Télécharger la feuille des résultats complets

Centre de loisirs d'été : les inscriptions sont ouvertes

Le centre de loisirs de Picquigny ouvrira ses portes lundi 8 juillet pour une durée de cinq semaines.

Voir le détail 

De nouvelles cartes d'électeurs

 

 

 

Suite à la révision périodique des listes électorales, de nouvelles cartes sont actuellement distribuées dans les boîtes aux lettres.

Géraniums : la météo ne gâchera pas la fête !

Les nuages menaçants et quelques giboulées n’ont pas détourné les nombreux visiteurs venus ce samedi matin assister à l’inauguration de la 24ème édition de la fête des géraniums.

La présence de MM. René Lognon, président de la communauté de communes Nièvre et Somme et Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental, auprès de Jean-Paul Plez, l'organisateur, prouve bien que la renommée de cette manifestation dépasse très largement le territoire de Picquigny et de l’intercommunalité, pour s’étendre au-delà même du département. La fête des géraniums comme l’a souligné René Lognon, contribue donc au rayonnement de la communauté des communes toute entière à travers celui d’une de ses communes les plus attractives sur le plan patrimonial et touristique.

Des géraniums, bien entendu, mais aussi du maraîchage bio et de nombreux et savoureux produits de Picardie comme de diverses régions de France. Et l'occasion aussi de découvrir le talent ignoré jusqu'ici de Mme Catherine Quertier,  venue exposer les œuvres de faïence qu'elle confectionne durant les loisirs que lui laisse son travail de professeur des écoles à Picquigny.

 

Décès de M. Jean ROUSSEAU

 

Nous apprenons avec tristesse la disparition de Monsieur Jean ROUSSEAU qui résidait rue Jean Choquet à Picquigny.

Il était, depuis de nombreuses années, membre de la commission fiscale communale.

À sa veuve et à sa famille, le conseil municipal présente ses vives condoléances.

26 avril 2019

Le printemps de la collégiale résiste au mauvais teemps

Malgré le mauvais temps de ce week-end (ou peut-être aussi un peu grâce à lui) les visiteurs semblent n'avoir jamais été aussi nombreux qu'à cette dixième édition de l'exposition de peintures et sculptures organisée par les "Amis de la Collégiale de Picquigny". Le record des ventes de tableau à également été battu, la grisaille du ciel incitant sans doute les visiteurs à faire provision de couleurs vives et de chaleur...

Pour cette dixième édition, qui marque aussi de dixième anniversaire de l'association, plusieurs prix ont récompensé les peintres exposants.

Photo ci-dessous : les lauréats des différents prix en compagnie, à droite de MM. Jean-Jacques STOTER, conseiller départemental, Nicolas JOUY, abbé de la paroisse, et Philippe Bruneel, Président des Amis de la Collégiale.

• Le prix du public revient à M. Michel STANNARD qui obtient également le premier prix spécial "Château et collégiale" ex aequo avec M. André HIESSE ; le troisième prix revenant à M. Gérard CLAUSMANN.

• Prix de l'association et de la commune de Picquigny :

1er prix : Mme Lydie EVRARD ; 2ème prix : Mme Brigitte PICHON ; 3ème prix : Mme Annie DESHAYES ; 4ème prix : Mme Nicole CASTELLONESE-ANDREAE.

• Le prix Patrice LENNE revenant à  M. Gabriel ÉTROIT et celui du conseil départemental à M. Thierry GRAINE.

Vernissage très réussi pour un Xe printemps

Les Amis de la collégiale et leur président, Philippe Bruneel peuvent se réjouir du grand succès remporté par la réception d'ouverture de leur dixième exposition de peintures et sculptures.

La nef de l'église suffisait à peine à accueillir les nombreux amateurs d'arts venus admirer les œuvres de 65 artistes exposants auxquels s'ajoutent les élèves des CM1 et CM2 à qui la chapelle Saint Sébastien était consacrée.

Le thème principal de l'exposition de cette année, "château et collégiale de Picquigny" a largement inspiré les artistes confirmés tout comme les peintres en herbe qui ont fait preuve d'une créativité prometteuse et se sont  investis dans la réalisation et la présentation de l'exposition. Les visiteurs peuvent admirer au passage le résultat des travaux qui viennent de s'achever sur l'entrée nord et la toiture du bas-côté refaites à neuf.

Nouveau bureau pour l'association des donneurs de sang

Lors de sa dernière assemblée générale, Dany Herbet avait mis un terme à 30 années de présidence de l'association des donneurs de sang.

Lors d'une nouvelle réunion, deux candidates au poste de présidente se sont manifestées : La vice-présidente Mme Brigitte Lequien et madame Marie-Noëlle Chirault. C’est avec 9 voix sur 12 que Brigitte Lequien a naturellement  été élue présidente entrainant de facto la démission de son mari du poste de trésorier qu’il occupait de longue date. Les séries de votes qui s’en sont suivies ont permis de désigner madame Isabelle Marlot en qualité de vice-présidente, Dany Herbet qui a finalement accepté de restée active emporte le poste de trésorière, elle sera secondée par Marie-Noëlle Chirault. Gildas Eveno conserve son poste de secrétaire tout comme Daniel Damerval son suppléant.  

Photo aimablement communiquée par Régis Sinoquet


Ouverture de la chasse (aux œufs) très fréquentée

Jeudi 25 avril, une battue géante s'est déroulée dans la pelouse de l'école de la Vigne à Picquigny. Les 220 jeunes chasseurs ont ratissé systématiquement chaque pouce carré de terrain et pas un seul œuf n'a échappé à leur sagacité gourmande. Un goûter attendait tout ce petit monde tandis que chacun recevait en outre une poule en chocolat distribuée par Christophe notre chef des services municipaux (cliquer pour agrandir l'image).

Armés de sacs et paniers, les jeunes chasseurs d'œufs attendent avec impatience le signal de départ.
Armés de sacs et paniers, les jeunes chasseurs d'œufs attendent avec impatience le signal de départ.

Clubs sportifs sur les nouvelles capsules de champagne

 

À l'approche de la fête des géraniums, MM. Jean-Paul PLEZ, organisateur de la manifestation et Claude CRÉPIN, représentant les Champagnes Philippe Mallet, on présenté les capsules qui coifferont les bouteilles de champagne proposées dès les 4 et 5 mai.

Cette année, ce sont les associations sportives de Picquigny qui sont mises à l'honneur ; c'est ainsi que vous pourrez reconnaître les visages de MM. Gérald Brézin et Gérard Benoit pour "Picquigny Pétanque", de MM. Yohan Beldame et Philippe Vermersch pour le canoë-kayak, de MM. Olivier Desmons et Vincent Constant pour le Judo-club de Picquigny, de MMmes Céline Delporte et Léone Décavé pour "Gym-Forme" et de Mme et M. Frédéric Bleux pour le club vététiste, "les Blaireaux de Picquigny".

Donneurs de sang : Dany Herbet passe la main

L’assemblée Générale annuelle de l’Amicale des Donneurs de Sang qui s’est tenue vendredi 12 avril revêtait un caractère exceptionnel et chargé d’émotion puisque c’était la dernière AG présidée par Madame Herbet, laquelle a souhaité quitter ses fonctions après trente années à la tête de l’association.

• 178 dons ont été enregistrés en 2018, ce qui est en léger retrait par rapport à l’année précédente. Cette légère déception est cependant compensée par l’arrivée de 4 nouveaux donneurs et par le bon résultat du premier don de 2019 avec 49 donneurs.

• Au-delà de son but premier, l’association des donneurs de sang de Picquigny considère qu’elle a pour rôle de créer du lien social et s’implique fortement dans la vie du village ; c’est ainsi qu’elle participe activement aux manifestations organisées par les autres associations ainsi qu’aux différentes commémorations.

• L’association, qui fait partie des 25 que compte notre département organisait en 2018, le congrès départemental des donneurs de sang.

• Elle a participé comme indiqué plus haut à toutes les commémorations organisées par la mairie de Picquigny. Elle a apporté à hauteur de 1000 euros sa contribution financière à un voyage organisé à Verdun pour les enfants du centre de loisirs dans le cadre du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale.

Au cours de la séance, l’association a eu le plaisir d’accueillir deux nouveaux membres parmi les personnes présentes dans la salle.

Pour ces trente années de dévouement à son association, Madame la présidente, Dany Herbet a reçu la plaque d’honneur de la ville de Picquigny, ainsi que la médaille départementale, remise par M. Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental et fidèle donneur lui-même.

Dans l’attente de l’élection du futur président pour laquelle les candidatures manquent encore, Mme Becquet, vice-présidente de l’UD 80, assurera l‘intérim.

Dany Herbet, au centre, entourée de Mme Becquet de L'UD 80, de MM. J.J. Stoter et José Herbet et de plusieurs membres de l'association dont Mme Lequien, vice-présidente, M. Éveno, secrétaire et M. Lequien, trésorier.

Carnet rose :

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de Lucie Coulon,

fille de Laëtitia, notre bibliothécaire-postière et de Pascal, également employé de la commune de Picquigny.

Félicitations aux heureux parents.

Nouveau poissonnier

Décès de Maurice Herlein

Maurice vient de nous quitter alors qu’il était hospitalisé depuis plusieurs jours, vaincu par la maladie contre laquelle il n’avait jamais désespéré de remporter une victoire de plus. Tout le monde à Picquigny et dans le département de la Somme connaissait sa passion pour la course à pied et sa volonté inébranlable pour revenir à son meilleur niveau lors des nombreux accidents de la vie qu’il a dû surmonter.

Figure locale, Maurice Herlein fut, entre 1977 et 1983, conseiller municipal de Picquigny, village qu’il n’a jamais quitté et pour lequel il a beaucoup œuvré, restaurant notamment bénévolement deux chapelles dont celle de Notre-Dame-de-Montligeon, en face de la gendarmerie. Maurice est en outre le créateur de la course des 25 km de Picquigny et surtout, de la course du château fort qui a lieu chaque 13 juillet et à laquelle il a participé personnellement chaque année jusqu’en 2016. Maurice aurait eu 88 ans au mois de juin.

À son épouse Anne-Marie, à sa fille Marie-José, employée de la commune, ainsi qu’à toute la famille, nous présentons nos condoléances émues.

Les obsèques civiles de Maurice Herlein ont eu lieu le 30 mars à 11 heures au cimetière de Picquigny en présence d'une foule nombreuse.

Réseau des Aides maternelles

Réception (partielle) des travaux

Le marais ne devrait pas être un dépotoir !

Dans le cadre de l'opération "Hauts de France propres", une une vingtaine de bénévoles  se sont donné rendez-vous samedi 24 mars à l'entrée des marais de Picquigny afin de de procéder au ramassage de ce que la négligence et l'incivilité de certains y avait déposé comme déchets en tous genres. C'est ainsi qu'une quarantaine de sacs ont été collectés représentant plus de 200 kg de détritus.


Photo aimablement communiquée par Régis Sinoquet

Deux maraîchers, deux marchés bio à Picquigny

Les vendredis de 17h à 19h. (et bientôt aussi les mercredis), François DELPORTE vous accueille dans la ferme de ses grands-parents, en face de la bibliothèque.

Le samedi matin, Emmanuel Bance tiens un stand devant la mairie. où il propose les premières salades de la Ferme du château (rouge grenobloise et blonde d'hiver), poireaux, betteraves, oeufs, cidre .... 


Le double vainqueur du 13 juillet menacé d'expulsion

 

 

Le jeune coureur de l'Amiens UC (au centre de la photo) a remporté les deux dernières éditions de la course du château fort, devançant Antoine Dubreucq (à gauche), habituel grand vainqueur de cette course organisée à Picquigny le 13 juillet.

Aujourd'hui, ce sportif de haut niveau, excellent élève, fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire.

 

(Voir l'article du Courrier Picard du 9 mars.)

 La traditionnelle cérémonie des vœux du maire s’est déroulée dimanche 6 janvier, devant une assistante un peu moins nombreuse que d’habitude. Le tirage de la tombola de la 18e quinzaine commerciale qui a suivi les vœux du maire avait pourtant de quoi attirer un public nombreux avec 6 000 euros de lots et bons d’achat attribués et 19 000 billets introduits dans les urnes réparties dans les commerces du village.

Les résultats complets de quinzaine commerciale seront prochainement publié sur ce site ainsi que dans le prochain bulletin municipal à paraître vers le 20 janvier.

Vœux du maire et tirage de la quinzaine commerciale

École : retour à quatre jours

Les représentants des parents d'élèves le souhaitaient dans leur grande majorité, les enseignantes étaient partagées et lors de la réunion du conseil municipal de mardi 26 mars, ce fut aussi le pragmatisme qui incita l'assemblée à voter à l'unanimité le retour à quatre jours de classe à partir de la rentrée de septembre 2019. Car l'accueil périscolaire à un coût important avec un budget annuel d'environ 80 000 €, en grande partie abondé jusqu'en septembre par les aides de l'état et de la CAF, aides qui seront diminuées pour les unes voire supprimées l'année scolaire prochaines. D'autre part, les élus ne souhaitaient pas que la commune de Picquigny demeure la seule dans le département à conserver un rythme de quatre jours et demi. La municipalité souhaiterait cependant continuer de proposer moyennant une participation des familles la plus modique possible, des activités ludiques et éducatives durant la pause de midi et le soir après 16h30. Des pourparlers sont engagés avec la Caisse d'allocations familiales afin de déterminer les modalités et le montant des aides possibles pour y parvenir.

Les nouveaux horaires d'école seraient vraisemblablement les suivant : 8h30 - 12h00 et 14h00 - 16h30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis.

J.P.Pierre

Les préaux de l'école ont reçu un plafond isolant

La société TECHNI PLAFONDS vient de procéder à la pose de plafonds et d'isolation thermique sur les deux préaux de l'école pour un montant de 7 402,80 € HT. 

Auparavant, la fermeture amovible des dits préaux avait été effectuée par la société BHF DELAPLACE pour un montant de 41 486 € HT.

Ces aménagements permettront d'accueillir dans de meilleures conditions les enfants en dehors des heures scolaire. Ils premettront en outre de réaliser des économies d'énergie sur le chauffage de l'ensemble du bâtiment.

Le père Noël a fait le tour du village !

Décidément, les petits Picquinois ont bien de la chance : cette année encore, le père Noël a choisi notre village pour commencer sa tournée et distribuer en avant-première et avec l'aide des conseillers municipaux, clémentines et friandises à tous ceux, petits et grands qui ont bien voulu sortir sur le pas de la porte de leur maison.

Concert de Noël à la collégiale

Une certaine complicité s’est établie au fil des ans entre la chorale « Chœur en fête » et l’harmonie de Quesnoy-Molliens et c’est avec plaisir que les deux formations se sont retrouvées ce dimanche 16 décembre dans la collégiale de Picquigny pour un nouveau concert de Noël au répertoire enrichi, devant un auditoire encore plus nombreux que les autres années et qui n’a pas craint d’affronter une température de saison dans une église dépourvue de chauffage… Mais qu’importait la fraîcheur dès lors que la musique et les chants réchauffaient les cœurs, tandis que des boissons riches en calories réchauffèrent les corps à la fin du spectacle ! Merci aux deux ensembles et à leurs chefs, MM. Davis Dubois et Sébastien Fournet et merci aux bénévoles Amis de la Collégiale pour ces moments de plaisir partagé et de convivialité à l’approche de la fête de Noël. (Photos ci-dessous : Régis Sinoquet°)

Un beau marché de Noël !

Les aînés ont été choyés

140 convives ont partagé ce dimanche 1er décembre un excellent repas et passé un joyeux après-midi dansant, en compagnie de Serge Carpentier et son accordéon, assisté de Michel, chanteur et trompétiste de talent.

Cette année, les deux doyens de la journée formaient un couple dans la vie : Monsieur et Madame Boulnois qui, à 87 ans se sont encore montrés d'infatigables danseurs, ont été honorés et ont reçu des cadeaux.

Sur la photo, prise par notre ami Michel Denis, M. et Mme Marcel Boulnois, entourés des membres du CCAS.

Trois Picquinois décorés

 

Lors de la cérémonie de mercredi 5 décembre en hommage aux soldats et gendarmes du canton morts pour la France en Afrique du Nord, le président cantonal des CATM, M. André DECHOZ a décoré cinq anciens soldats d'AFN.

Trois habitants de Picquigny ont ainsi reçu la Croix du Combattant : Philippe Gest, Michel Leulier, et Lionel Herbet.

 


Informations importantes suite aux travaux du giratoire

 • Deux places de stationnement « Arrêt minute » vont être créées devant la boulangerie ‘La Picquignoise’ pour permettre aux clients des commerces de la place du Général de Gaulle de pouvoir trouver une place limitée à 5 minutes, entre 7 h 00 et 19 h 00.

 

Attention au stationnement en double file : aujourd’hui, il faut à tout prix se rendre compte qu’il est fort dangereux de se garer en double file, du côté de l’Agence Immo, car il n’y a plus qu’une seule voie pour les véhicules venant d’Amiens ; la Brigade de Gendarmerie de Picquigny veillera au respect de cette consigne.

 

5 nouveaux logements dans l'ancien presbytère rénové

   Samedi 24 novembre, le conseil municipal, derrière son maire, josé Herbet, visitait le résultat des travaux sur l'imposante bâtisse de l'ancien presbytère,  récemment délaissé par l'association paroissiale.

 Au terme de 15 mois de travaux de rénovation extérieurs et de transformations intérieures, 5 nouveaux logements répartis sur trois niveaux ont vu le jour, qui seront livrés le 1er décembre.

  Ces cinq logement ont dores et déjà trouvé preneurs pour des loyers compris entre 300 et 450 euros mensuels.

  Les nouveaux locataires disposeront d'un parc privatif engazonné et d'un local commun de rangement extérieur.