— L'actualité à Picquigny —


« Des Picards au service de Jean MOULIN », à paraître

Cet ouvrage est proposé en souscription au prix de 10 euros

 

Télécharger le résumé de cet ouvrage et le bon de souscription

 

11 novembre sous la pluie !...

Les photos de Patrice PADÉ :

Travaux rue du Guindal et chemin de Lannoy

Des travaux sur le réseau d'adduction d'eau sont en cours rue du Guindal.

voir l'article de Régis Sinoquet paru vendredi 10 novembre.

Salon de coiffure : Au revoir Mireille, Bonjour Emmanuelle

Gaëtan et Alison vous accueillent dans un salon de coiffure rénové qui porte désormais le nom de

« EMMANUELLE COIFFURE ».

 

Autre changement d’importance, le numéro de téléphone a changé : il faut à présent composer le

03 22 49 25 30 pour obtenir un rendez-vous.

 

Horaires d'ouverture du salon 

lundi FERMÉ
Mardi 9h00 - 12h00 14h00 - 19h00  

Mercredi

9h00 - 12h00 FERMÉ
Jeudi 9h00 - 12h00 14h00 - 19h00
Vendredi 8h00 - 19h00
Samedi 8h00 - 17h00

La commune crée 10 logements

Avec les réhabilitations et aménagements de deux bâtiments communaux, la salle de la rue des chanoines et l'ancien presbytère, 10 nouveaux logements sont créés cette année par la commune de Picquigny.

voir l'article de presse à ce sujet.

Madame Corinne GUIDÉ n'est plus

 Madame Guidé fut secrétaire de mairie à Picquigny avant de se reconvertir comme bibliothécaire en 2007, lors de la création de la médiathèque municipale. C'est elle qui, avec Jean-Paul Pierre, adjoint au maire, constitua le fonds documentaire qui constitue encore la majorité des ouvrages de notre bibliothèque. La maladie qui la contrainte à suspendre une activité pour laquelle elle s'était, avec bonheur, pleinement impliquée  fut malheureusement la plus forte.

 L'ensemble du conseil municipal présente à Patrick, son mari ainsi qu'à toute sa famille, ses condoléances émues.

Les obsèques de Madame Guidé ont eu lieu mardi 17 octobre en l'église de Longpré-les-Corps-Saints.

Monsieur Jules Delporte nous a quittés

 

Figure bien connue de notre village, il fut conseiller municipal et adjoint au maire de 1977 à 1989.

 

Ses obsèques ont eu lieu vendredi 6 octobre en la collégiale de Picquigny.

 

Nous présentons à toute sa famille nos sincères condoléances.

Amélioration des conditions d'entrée à l'école le matin

Le peintre Jean Maerten Honoré

Lors de l'inauguration de l'exposition, M. Jean Maerten dont une partie de l'œuvre gigantesque était exposée dans la grande salle de la Catiche, s'est vu remettre successivement la plaque de la ville de Picquigny, par Madame Lysiane Capon, adjointe au maire et la médaille départementale, décernée par M. Jean-Jacques Stoter, Conseiller départemental, en présence de M. Philippe François, vice-président de la Communauté de communes, de José Herbet, maire de Picquigny, de M. Philippe Bruneel, Président de l'association "Les Amis de la Collégiale de Picquigny, ainsi que d'un public nombreux venu rendre hommage à cet artiste local et admirer ses œuvres.

 

Pour ceux qui auraient manqué l'exposition, voici quelques vues des tableaux exposés les 9 et 10 septembre, plus celui, exposé à la mairie de Picquigny, représentant l'entrevue du 29 août 1475 qui mit un terme à la guerre de cent ans.

Concours des maisons fleuries : la liste des gagnants

Les Blaireaux innovent encore

Ce dimanche 3 septembre, se déroulait la rando annuelle dite "Grande Vallée" organisée par le club vététiste local, les "Blaireaux de Picquigny". Et il y en eut pour tous les goûts et toutes les capacités physiques : randonnée pédestre, trail, et bien sûr randos VTT de 10 à 60 km. Il était en outre possible d'essayer un vélo à assistance électrique, tandis que les enfants n'étaient pas oubliés : plusieurs courses dans un parcours aux allures de labyrinthe leur étaient ouvertes sous le regard bienveillant (autre innovation) de la mascotte des Blaireaux.

Tombola et barbecue clôturèrent cette 20ème édition de la Rando Grande Vallée.

Félicitations, encore une fois à toute l'équipe pour cette belle organisation.

Un panneau commémorant le traité de Picquigny

Après la passerelle mettant le site en valeur, il manquait un rappel quant à l'origine de son toponyme : "Île de la trêve".

Un grand panneau, conçu par un adjoint au maire et réalisé par l'entreprise SÉRIPRIME de Saint-Sauveur vient donc d'être posé.

Coïncidence involontaire, c'est le 29 août, précisément, jour anniversaire de la signature du traité qui mit fin à la Guerre de Cent Ans que vient d'être posé ce panneau a double face.

À défaut d'un cache-vue refusé par les habitants de la maison voisine, ce panneau aura pour fonction accessoire de détourner les regards de la propriété qui lui fait face.

De Droite à Gauche, sur la photo : José Herbet, Maire, Philippe Francois, Vice-Président CCNS, Jean-Paul Pierre, adjoint, Philippe Bruneel des amis de la collégiale et l'équipe Sériprime. (photos aimablement transmises par Régis Sinoquet et Michel Denis).

Pas une goutte d'eau pour la messe du 15 août !

Les invocations que les organisateurs et les fidèles n'auront pas manqué de prononcer vers Marie n'ont pas été vaines : la pluie qui tombait dru aux matines a épargné la messe de 10 heures.

C'est ainsi qu'au parking de la grotte dite de Lourdes, quelque deux cent fidèles de Picquigny et des villages de la paroisse du Gard, (trois cent cinquante selon la presse) ont pu, en toute quiétude, entendre la messe dite par l'abbé Nicolas Jouy, sous le regard bienveillant de la sainte que l'on célébrait à cette occasion.

Pas d'eau, mais le cidre et le vin pétillant ont coulé à flots après l' « Ite missa est », au cours du traditionnel du verre de l'amitié offert par la municipalité.

Course du château fort, les résultats :

246 concurrents ont franchi la ligne d'arrivée Jeudi soir.

Tous sont arrivés avant la nuit pour admirer le feu d'artifice !

Télécharger le classement

14 juillet le concours de pêche est toujours un succès

Ils étaient trente-trois qui après avoir soigneusement affûté leurs gaules, se sont plantés dès potron-minet au bord de l'étang fermé pour y taquiner tanches, brêmes et perches arc-en-ciel, avec l'espoir, pour chacun d'entre-eux de remporter le graal que représente le trophée remis en jeu chaque année (sauf si l'un d'entre eux se dévouait pour remporter deux fois de suite le concours, auquel cas il serait contraint de le conserver jusqu'à le transmettre à ses héritiers...).

Le résultat du concours :

 

Mais même si la bourriche est restée désespérément vide pour certains, le panier remporté par chaque participant était tout aussi garni pour tous et le verre de l'amitié rassembla tous ces fins pêcheurs dans la bonne humeur.

L'association paroissiale déménage

Monsieur l'abbé Nicolas Jouy l'a annoncé à José Herbet, l' association paroissiale va émigrer en septembre dans les locaux de le Ferme Picarde à la Chaussée-Tirancourt. Les raisons de ce départ tiennent essentiellement à l'impossibilité de rendre les locaux de l'ancien presbytère accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le conseil municipal en sa séance de mardi 11 juillet à rebondi sur ce départ inéluctable en décidant de créer un quatrième logement dans ces locaux (l'aménagement de trois premiers logements venait d'être actée) et d'en confier la maîtrise d'œuvre à M. Pascal BRASSART, architecte.

Le judo club de Picquigny reprend des couleurs

Avec à sa tête un nouveau président en la personne de M. Olivier DESMONS, et un nouveau comité directeur, le judo club de Picquigny a tenu jeudi 6 juillet, son assemblée générale, en présence de José Herbet, maire et de Jean-Paul Pierre, heureux de voir son ancien club reprendre ainsi de la vigueur. Si le club ne compte à ce jour que 36 licenciés, ses nouveaux dirigeants ont des projets en grand nombre, lesquels ne manqueront pas d'attirer de nouvelles inscriptions en septembre. Citons l'organisation de portes ouvertes où chaque membre invite un non pratiquant à revêtir un Judogi (kimono de judo) pour une séance d'initiation, l'organisation de plusieurs stages au cours de la saison prochaine sur le thème de la sellf-défense ou de la du désamorçage des conflits, la création de vestiaires démontables qui permettront d'inviter des clubs amis ou des cadres hauts-gradés de la fédération Française de Judo Jiu-jitsu et de les accueillir dans de bonnes conditions, la reprise du "tournoi des jonquilles" destiné aux jeunes compétiteurs.

Un site internet permet désormais de connaître la vie du club :

http://club.quomodo.com/judo-club-de-picquigny

Pour tous renseignements : 

  • Olivier DESMONS, président : 06 66 87 26 61 — courriel : olivier.desmons@hotmail.fr
  • Vincent CONSTANT, enseignant : 06 14 20 95 60

Noces de Platine pour M. et Mme Roger Friscourt

Le fait est suffisamment exceptionnel pour être signalé : M. et Mme Friscourt, résidant rue de la Guinguette à Picquigny, ont fêté leur soixante-dixième anniversaire de mariage.

Roger et Jocelyne se sont dit "oui" pour la première fois le 5 juillet 1947 à Picquigny où ils sont nés tous les deux. À cette date, la plupart des Picquinois n'étaient pas encore nés !

Une délégation de la commune leur a remis un diplôme et des fleurs en leur souhaitant de vivre encore de nombreuses années de bonheur partagé.

 

(Merci à Régis Sinoquet pour la photo.)

Relire les informations plus anciennes                 

    Haut de page