— L'actualité à Picquigny —


Informations importantes suite aux travaux du giratoire

 • Deux places de stationnement « Arrêt minute » vont être créées devant la boulangerie ‘La Picquignoise’ pour permettre aux clients des commerces de la place du Général de Gaulle de pouvoir trouver une place limitée à 5 minutes, entre 7 h 00 et 19 h 00.

 

Attention au stationnement en double file : aujourd’hui, il faut à tout prix se rendre compte qu’il est fort dangereux de se garer en double file, du côté de l’Agence Immo, car il n’y a plus qu’une seule voie pour les véhicules venant d’Amiens ; la Brigade de Gendarmerie de Picquigny veillera au respect de cette consigne.

 

Le diamant pour Anne-Marie et Maurice Herlein

Soixante ans après s’être dit oui pour la première fois le 25 octobre 1958 à la Chaussée-Tirancourt, leur amour est resté aussi inaltérable que le diamant qui orne la nouvelle bague que Maurice vient d’offrir à son épouse !

C’est dans leur maison à Picquigny où ils résident depuis cinquante-neuf ans qu’ils ont réitéré leur engagement, au cours d’une cérémonie familiale, présidée par Lysiane Capon et Jean-Paul Pierre, adjoints au maire.

Monsieur et Madame Herlein ont eu cinq enfants qui leur ont donné vingt petits-enfants et à ce jour, 15 arrière-petits enfants.

(voir aussi l'article de Lionel Herbet sur http://picquigny.free.fr/)

Transformations à l'école : fermeture des préaux

Dès la rentrée de novembre, l'accueil périscolaire bénéficiera de préaux abrités, même si les travaux de cloisonnement et d'isolation des plafonds ne seront réalisés qu'au cours des vacances d'hiver.
Rappelons que la création de deux nouvelles classes avait privé l'accueil périscolaire des deux salles de classe qu'il occupait et qu'à l'approche de l'hiver, la situation serait devenue intenable tant pour les enfants que pour leurs animateurs.
La confection sur mesure des cloisons vitrées mobiles,  avait exigé des délais qui ont retardé le début des travaux.
Cet aménagement a pu être réalisé grâce à un financement partiel de  l'état (35 %) et de la Caisse d'Allocations Familiales (20% plus 20% en prêt à taux zéro).

Aux nouveaux habitants de Picquigny :

  • Afin de pouvoir mettre à jour notre fichier population, il est important de se présenter en Mairie, pour les personnes résidant dans la commune depuis peu (locataires ou propriétaires).

(NB. un petit guide d'accueil vous sera remis à cette occasion.)

  • D’autre part, les inscriptions sur la liste électorale  sont prises en Mairie jusqu’au 31 décembre. 

Campagne, tes services publics fichent le camp !

Sauvée une première fois il y a deux ans suite à une mobilisation des élus et de la population et grâce à 'intervention de Pascale Boistard, alors députée de la circonscription, la perception de Picquigny n'échappera pas cette fois-ci à la fermeture décidée par le ministre et ne rouvrira plus ses portes en 2019.

Une étape de plus dans le lâchage des zones rurales par l'état et le déclassement de notre commune...

Travaux à Picquigny du 8 au 12 octobre

  • Le Conseil Départemental et la Commune de Picquigny vont engager une semaine de travaux, rue de Saint-pierre et Cavée d’Airaines ainsi que dans une moitié de la place du Général de Gaulle ; c’est ainsi qu’un carrefour giratoire sera aménagé, face aux kinésithérapeutes. « Un cédez-le-passage » (priorité à gauche) remplacera l’actuelle priorité à droite, en vigueur depuis toujours à ce carrefour ; 10 places de stationnement seront créées devant le dentiste et la boulangerie QUILLET avec 3 places ‘dépose minutes’.
  • Cette semaine de travaux entrainera quelques perturbations et des déviations seront mises en place. Pour les habitants de la commune, des barrages seront installés, au début de la rue de Saint-Pierre et en face de la Chapelle de la Maison de Retraite, au bas de la rue Boileau, au bas de la rue Philippe ERMENAULT et au cimetière Anglais. 
  • La rue de Saint-Pierre du n°8 à la Maison de Retraite et l’ensemble de la Cavée d’Airaines seront fermés totalement pendant au minimum 4 jours, à partir du lundi 8 octobre. Il est conseillé aux riverains de se garer complétement à l’extérieur de leurs rues respectives. 
  • Par ailleurs le ramassage des bacs jaunes du jeudi 11 octobre sera quelque peu perturbé dans les rues de St-Pierre et Cavée d’Airaines ; nous conseillons aux habitants concernés de reporter au 25 octobre le ramassage de leur bac jaune ou sinon de bien vouloir ramener leur bac dans une rue accessible au camion (place du G. de Gaulle par exemple). 
  • Un rappel également : pas de stationnement possible du 9 au 12 octobre, place du G. de Gaulle, d’un côté de l’Agence Immo jusqu’aux kinésithérapeutes et de l’autre côté de la boulangerie HEBERT jusqu’à l’entrée de la rue de St-Pierre (enlèvement des véhicules gênants par fourrière).

Lire l'article du Courrier Picard

Du lundi 12 au vendredi 18 octobre, la circulation sera interdite et impossible rue de Saint-Pierre entre la place et la rue de l'Abreuvoir, ainsi que dans la cavée d'Airaines jusqu'au parking situé à gauche en direction d'Airaines.

Durant les mêmes journées, le stationnement sera rigoureusement interdit place du Général de Gaulle côté impair, entre l'agence immobilière et le cabinet de kinésithérapie ainsi que du côté pair, entre la boulangerie Hébert et le début de la rue de Saint-Pierre.

Les véhicules gènants seront évacués par la fourrière).

 

Le fleurissement des maisons récompensé

Mardi 2 octobre avait lieu la traditionnelle remise des diplômes des maisons fleuries.

17 des 28 lauréats avaient pu se rendre libres et participer à cette sympathique réunion en la présence de la majeure partie du conseil municipal ainsi quet celle, amicale de Jean-Jacques Stoter, conseiller départemental et de Régis Sinoquet, notre correspondant de la presse locale.

José Herbet rappela les efforts déployés la commune pour l’embellissement de notre village, dont l’aboutissement fut l’obtention d’une première fleur, félicita les lauréats pour leur contribution à cette distinction et évoqua la possibilité d’une deuxième fleur à l’occasion du passage du jury régional, l’année prochaine.

Le verre de l’amitié clôtura comme il se doit cette sympathique cérémonie.

Aménagement du carrefour place du Général de Gaulle


La création d'un rond point franchissable permettra de clarifier un ordre de priorité dont la lecture n'était pas très claire pour certains automobilistes. Autre aspect de cet aménagement, le passage à une voie unique place du Général de Gaulle en direction d'Amiens permettra de créer des places de stationnement de courte durée (le temps d'acheter son pain), sans chevaucher le trottoir ni contraindre les véhicules en circulation de franchir une ligne continue. (voir aussi l'article du Courrier Picard ci-dessous).


Musique de chambre à la collégiale

Samedi 15 septembre la collégiale de Picquigny ouvrait ses portes dans le cadre des journées du patrimoine. Pour terminer l’après-midi, les Amis de la Collégiale Saint-Martin avaient invité les musiciennes du Trio Polymnie qui donnèrent un concert de musique baroque.

Aurélie Farcette (flûte traversière), Aurore Simon (Haubois) et Céline Rollinger (violoncelle) interprétèrent avec virtuosité et pour le plus grand plaisir de soixante-dix auditeurs, trois œuvres deGeorg Friedrich Haendel, Georg Philipp Telemann et Antonio Vivaldi.

Musiciennes et spectateurs purent échanger longuement à l’issue du concert autour d’autres flûtes dans la douceur de l’après-midi d’été finissant. 

Un livret sur la collégiale à présent disponible

 

 

Une abondante documentation existe sur la collégiale de Picquigny dont la construction a duré plus de cinq siècles. Ces documents ne sont cependant pas facilement accessibles (ouvrages anciens non réédités ou mémoires récents mais confinés dans des bibliothèques universitaires.)

l'objectif de cet opuscule de 40 pages, couverture comprise, est de permettre au public d'avoir accès à l'essentiel des informations issues de recherches anciennes et récentes.

L'ouvrage sera disponible pour 10 € en mairie et dans quelques commerces de Picquigny. Les bénéfices de sa venteviendront s'ajouter aux dons collectés par l'association "les Amis de la Collégiale" pour l'entretien et la sauvegarde de l'édifice. 

Un centre de loisirs "magique"

Ce vendredi 10 août était le dernier jour de fonctionnement de l'accueil de loisirs d'été. Aussi, pour terminer en beauté ces cinq semaines riches en activités et sorties et dont la magie fut le thème principal, Carine, la directrice avait invité un véritable magicien qui sut émerveiller, amuser et étonner petits et grands.

Dès la rentrée, les enfants pourront retrouver Carine et son équipe d'animateurs pour les activités périscolaires que la commune de Picquigny entend maintenir tant que ses moyens financiers le permettront.

Le centre de loisirs à Verdun

Mardi 17 juillet, les plus grands des enfants des centres de loisirs de Picquigny et la Chaussée-Tirancourt, ont pu visiter les hauts lieux de la Grande Guerre avec leurs accompagnateurs, grâce à la commune de Picquigny et aux généreuses associations des Anciens combattants et des donneurs de sang.

Chaque participant a reçu un petit fascicule souvenir confectionné par Jean-Paul Pierre à partir des photos prises et communiquées par Patrice Padé.

De valeureux pêcheurs !

Ils étaient une grosse trentaine ce dimanche 14 juillet dès l'aurore au bord de l'étang communal pour traquer brêmes et gardons avec des succès inégaux (certains son hélas revenus bredouilles, mais tous sont repartis avec un panier garni...)

Le podium de cette édition 2018 :

1er Mathéo MATHON

2ème Laurent CHIRAULT

3ème Émilie DALLE

4ème Michel DEMBLOQUE

5ème Didier DENAUX

6ème Nicole SANNIER 

Picquigny perd un service et récupère un immeuble

Course du 13 juillet

Si le record toutes catégories détenu par Antoine Dubreucq n'a pas été battu ni par lui-même, ni par le vainqueur de cette édition, le tout jeune Ménad Lamrani, déjà vainqueur l'an dernier, ni par Antoine Dubreucq, loin de son meilleur temps, mais qui se ménageait en vue du semi-marathon d'Amiens de dimanche, par contre, deux autres records ont été battus : celui du meilleur temps féminin, pulvérisé par Mélanie Doutart, championne de France du 10 000 mètres, venue à Picquigny simplement pour se familiariser avec les courses à dénivelé en vue de prochains trails en montagne ; et... celui du nombre de participants avec 276 partants !

Nombre de coureurs sont repartis avec des cadeaux pleins les bras, après la magnifique tombola gratuite dotée de 1500 euros de lots.

Quelques coureurs locaux


Photo : Patrice PADÉ